AIBD : Léon Gningue (Pastef) arrêté pour offense au Chef de l'État

Léon Gningue, un militant de Pastef/Les Patriotes (parti dissous), a été arrêté mardi à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass par des éléments de la Division des investigations criminelles (DIC), a appris l’APS de source policière.

Arrestation (Image d'illustration)

Il est reproché à M. Gningue des publications « assimilables à une offense au chef de l’Etat » sur ses comptes sociaux, précise la même source. Elle ajoute que Léon Gningue est également poursuivi pour « actes et manœuvres de nature à jeter le discrédit sur les institutions ». Léon Gingue, responsable de l’ex PASTEF dans la commune de Ndiaganiao, dans le département de Mbour (Thiès, ouest), est en train d’être auditionné à la Division des investigations criminelles.

L’opposant Ousmane Sonko a été inculpé le 29 juillet dernier pour appel à l’insurrection, atteinte à la sûreté de l’État, association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, complot contre l’autorité de l’État, actes visant à compromettre la sécurité publique et à créer des troubles politiques graves et vol.

Il avait été condamné début juin à deux ans de prison pour corruption de la jeunesse dans le procès pour viol l’opposant à Adji Sarr, ex-employée d’un salon de massage dakarois. En mai, il avait écopé de six mois de prison avec sursis à l’issue d’un procès pour diffamation.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT