Ce que va dire Abdoulaye Daouda Diallo

Le président du Conseil économique, social et environnemental, Abdoulaye Daouda Diallo, fera face à la presse ce samedi 16 septembre 2023 pour une déclaration au CESE.

Abdoulaye Daouda Diallo, Ministre Sénégalais des Finances et du Budget

Le président du CESE va parler. Le successeur d’Idrissa Seck va tenir une conférence de presse aujourd'hui pour s’adresser à ses militants et à la population sénégalaise, en général. Abdoulaye Daouda Diallo qui se prononce dans un contexte politique agité avec des remous dans la mouvance présidentielle, est attendu sur plusieurs sujets, notamment, son soutien très débattu à Amadou Bâ, candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar pour la présidentielle de février 2024.

Que va dire Abdoulaye Daouda Diallo ? L’ex-ministre des Finances et du budget, qui se retrouve sur Cese éjectable, fait languir ses amis de l’Apr et de Benno sur son futur soutien à Amadou Ba. Après plusieurs jours de tractations entre lui et le Président Macky Sall, Abdoulaye Daouda Diallo qui avait annoncé sa démission, a fini par lâcher du lest.

Selon des sources dignes de foi, le Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) a été reçu avant-hier, vendredi 15 septembre par le Président de la République, Macky Sall en présence de Aminata Mbengue N’Diaye (présidente du HCCT) et Kalidou Wague (maire de Bokidiawe), entre autres.

Le président Sall lui aurait proposé le poste de Premier ministre, un poste qu’il pourrait garder si Amadou BA est élu président de la République. Cependant, l’ancien ministre de l’Intérieur aurait décliné l’offre pour, aurait-il dit, se concerter avec sa base et voir quelle attitude adopter pour la présidentielle du 25 février 2024.

Mais lors de leur audience, le président de la République lui déconseille de se présenter sa candidature, et pour cause. « Si vous partez, vous perdrez », aurait lancé Macky Sall à Abdoulaye Daouda Diallo. Le chef de file de Bennoo faisait ainsi savoir à son interlocuteur que s’il décide de se présenter sous sa propre bannière à la présidentielle, lui et Amadou Ba perdront tous les deux l’élection présidentielle.

ADVERTISEMENT

Au cours de cette audience, le Chef de l’Etat lui a réitéré son choix de raison porté sur Amadou Ba et l’a appelé à rejoindre le Premier ministre. En compagnie de ses fidèles compagnons, ADD a fini par accepter. Il s’adressera d’ailleurs à la presse ce samedi à partir de 16 heures au siège du CESE.

Un dénouement qui a été facilité par des marabouts et l’entregent du milliardaire sénégalaise établi à Ouagadougou, Harouna Dia qui entend d’ailleurs poursuivre la médiation pour ramener Aly Ngouille N’Diaye et Mameboye Diao à la maison.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

ADVERTISEMENT