Cheikh Tidiane Dièye se lave à grande eau

Le candidat Cheikh Tidiane Dieye a réagi au recours déposé contre lui par le candidat de la coalition BBY, Amadou BA pour invalider sa candidature.

cheikh tidiane dièye

Cheikh Tidiane Dièye sort du bois. Et c’est pour apporter la réplique à Amadou Bâ qui a déposé un recours contre lui pour invalider sa candidature. Il affirme que le dossier de recours déposé par l’actuel Premier ministre contient une photo de lui avec Ousmane Sonko prise sur le toit de la voiture de ce dernier en triomphe, vers leur fief natal, Ziguinchor à la suite des élections de 2019.

Il précise que cette photo représente l’alliance politique qui le lie à Ousmane Sonko à travers sa plateforme qui est AVENIR (Alliance pour des valeurs, pour l’éthique, pour la nation, pour l’Indépendance de la République) et le parti politique « PASTEF » avec qui il partage les même idéologies et valeurs. Il dit assumer ses propos dans la vidéo où il affirmait à Bordeaux dans un meeting où il était invité que « PASTEF et AVENIR sont deux entités indissociables » vidéo se trouvant dans le dossier déposé contre lui car, pour lui, Avenir est une plateforme totalement indépendante.

Il précise aussi, être exclusivement de nationalité sénégalaise contrairement aux fausses affirmations concernant sa supposée binationalité. Aussi, ajoute-t-il qu’Amadou BA « s’est berné lui-même en brandissant le récépissé d’un parti dénommé Avenir Sénégal qui, malheureusement pour lui, et par ignorance, n’est certainement pas le leur ». Il continue en affirmant que les allégations du Premier ministre sont sans fondement raisonnable matérialisé par l’argument qu’il serait le président du conseil départemental de Ziguinchor ce qui est archi faux, car il en est le deuxième vice-président.

Quant à la question de la légitimité de ceux qui l’ont investi qui sont une entité de personnes totalement indépendantes sous la bannière « Candidat Bi ñu bëgg » qui sont tous des membres de la plateforme « Sénégal bi ñu bëgg ». Enfin, il termine en réitérant son espoir envers le conseil constitutionnel qui devrait « lire le droit et ne pas trahir les Sénégalais avant de publier la liste définitive des candidats ce Samedi ». Et il réitère, par ricochet, son soutien à la candidature de Ousmane Sonko si le conseil constitutionnel valide sa candidature.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

ADVERTISEMENT