Choix du candidat de BBY : Macky fixe la bonne date

Attendue depuis près d’une semaine, la désignation du futur candidat de BBY sera connue samedi 9 septembre 2023.

macky sall

Plusieurs fois annoncé, le choix du candidat de BBY sera bientôt connu. Sans cesse repoussée - signe, selon certains de ses proches, de l’embarras de Macky Sall -, Macky Sall a fixé cette fois-ci une (bonne) date pour désigner le candidat de BBY pour la prochaine élection présidentielle de février 2024.

Le Quotidien a appris que le leader de la Coalition Benno bokk yaakaar a déjà fini de faire son choix quant au candidat qu’il va proposer à ses partisans en vue de la prochaine élection. Il le fera savoir dans une semaine, le temps de laisser aux pèlerins, Mourides et non Mourides (le Magal de Touba étant devenu avec les années, une célébration des plus œcuméniques dans laquelle semblent se retrouver différentes représentations de Sénégalais), le temps de revenir de leur célébration à la capitale du Mouridisme.

Macky Sall choisira probablement une réunion des instances supérieures de sa coalition pour donner la primeur de son choix. Ce sera probablement aussi l’occasion pour lui, ce samedi 9 septembre, de rappeler à ses camarades, la nécessité de présenter un front uni en vue de la prochaine Présidentielle, car, ne cesse-t-il de le dire, ce n’est que dans l’unité que Benno pourra avoir la chance de remporter la Présidentielle.

La guerre de succession fait rage

La bataille est féroce et tous les coups semblent désormais permis. Depuis que le président Macky Sall, a annoncé, le 3 juillet dernier, qu’il ne briguera pas un controversé troisième mandat en février 2024, la coalition politique formée autour de lui se déchire pour sa succession. Aujourd’hui, plusieurs ambitieux tentent de s’imposer à lui. En coulisses, le climat est électrique et pointe la menace de candidatures indépendantes.

ADVERTISEMENT

Au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar, plusieurs personnalités se détachent, dont l’actuel premier ministre, Amadou Ba, et son prédécesseur, Mahammed Dionne.

Pressenti pour être le premier choix du président en cas de renoncement, le premier ministre fait l’objet d’une campagne de dénigrement. Mame Boye Diao, maire de Kolda, menace de démissionner de toutes ses postes nominatifs s'il n'est pas désigné candidat de BBY. Aly Ngouille Ndiaye; mettant Macky Sall devant ses responsabilités, a clairement indiqué qu’il n’est pas « prêt » à remettre au lendemain sa décision de briguer le suffrage des Sénégalais le 25 février prochain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna:  'c'est une stratégie de Macky Sall'

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna: 'c'est une stratégie de Macky Sall'

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de yamba

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de "yamba"

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Santé: des microplastiques détectés dans le placenta et les artères des humains

Santé: des microplastiques détectés dans le placenta et les artères des humains

Dopage : Paul Pogba lourdement condamné

Dopage : Paul Pogba lourdement condamné

Loi d'amnistie : Samuel Sarr encense le président Macky Sall

Loi d'amnistie : Samuel Sarr encense le président Macky Sall

Les migrants ont envoyé 54 milliards de dollars vers l’Afrique

Les migrants ont envoyé 54 milliards de dollars vers l’Afrique

ADVERTISEMENT