Chronique d’une indépendance mitigée !

Le Sénégal va célébrer ce mardi 4 avril 2023 son 63e fête de l’indépendance. A cet égard, et malgré le caractère paradoxal de la date retenue, la fête du 4 avril 1961 constitue un moment de cristallisation nationale de première importance.

Senghor et Waldiodio

L'accession à l'indépendance du Sénégal s'est faite selon un processus moins linéaire que celui de la plupart de ses voisins ouest-africains. De fait, la création d'un État fédéral avec le Soudan voisin avait été mise en chantier à partir de 1958-1959, mais s'était soldée par un échec en août 1960.

Membre de la fédération de l'Afrique occidentale française (AOF) depuis sa création, en 1895, le Sénégal prend par référendum la décision de devenir une république au sein de la Communauté française en 1958. Le 17 janvier 1959, elle joint son voisin de l'Est, le Soudan français, et forme l'éphémère Fédération du Mali. Celle-ci obtient son indépendance le 4 avril 1960. Elle est reconnue le 20 juin suivant. Le 5 septembre, un collège électoral fait de Léopold Sédar Senghor le premier président du Sénégal indépendant.

Les festivités conjointes qui auraient dû avoir lieu le 17 janvier 1961 sont donc annulées. Chacun des deux pays programme ses propres cérémonies selon un calendrier distinct et les autorités sénégalaises choisissent de célébrer l'accession à l'indépendance le 4 avril 1961 – date anniversaire de la signature des accords aboutissant à la reconnaissance de l'indépendance de la Fédération du Mali.

C'est à cette date, en effet, que Michel Debré, Premier ministre français, Modibo Keita, président de la Fédération et Mamadou Dia, vice-président et Premier ministre du Sénégal, avaient conclu les accords de transfert des compétences de la Communauté à la république sénégalaise, d'une part, et à la république soudanaise, d'autre part. C'est dans ce contexte particulier – et selon ce calendrier paradoxal – que sont organisées les réjouissances du 4 avril 1961 à Dakar.

ADVERTISEMENT

Le 4 avril, date marquée par le transfert des pouvoirs, demeurera cependant le jour de l'indépendance pour les Sénégalais. Malgré son opposition à cette sécession, le Soudan français devient la République du Mali le 22 septembre, confirmant la rupture que reconnaît la France et l'Organisation des Nations unies (ONU), le 28 septembre 1960. En 1960, le Sénégal compte 3 millions d'habitants.

L’idée répandue selon laquelle la décolonisation était un transfert direct du pouvoir colonial à l’État-nation peut paraître trompeuse. Lors de la votation de la Constitution de la IVe République, le but principal de la France ou du Sénégal n’était pas l’octroi de l’indépendance. Il n’était en effet pas clairement établi si ces différentes luttes émancipatrices émergentes conduiraient à l’indépendance nationale.

C’est d’ailleurs à juste propos que Frederick Cooper, historien américain de renommée internationale, spécialiste de l’histoire africaine, propose une conceptualisation de la décolonisation comme une forme d’ouverture des relations politiques et économiques qui se referme après les indépendances.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT