Cortège ARC gazé à Kolda: Anta Babacar Ngom réagit

Dans le cadre de la tournée de mobilisation pour la collecte de parrainages en vue de l'élection présidentielle de 2024, le cortège du mouvement Alternative pour la Relève Citoyenne (ARC) de Anta Babacar Ngom, a été dispersé à coups de grenades lacrymogènes ce dimanche 19 novembre à Kolda.

Anta Babacar

« En tant que présidente de l'ARC et candidate à cette élection, je condamne avec la plus grande fermeté cet usage injustifié de la force qui a conduit à plusieurs interpellations et blessé. L'emploi disproportionné de gaz lacrymogènes contre des citoyens engagés dans un acte démocratique pacifique est non seulement infondé mais également contraire aux valeurs de notre République », a écrit Anta Babacar Ngom dans un communiqué.

La candidate déclarée à la Présidentielle poursuit : « Ces pratiques n'ont pas leur place dans le processus électoral qui doit se dérouler dans un environnement sûr et respectueux des droits fondamentaux de chacun » Selon Anta Babacar, « l'établissement d'un climat de confiance et de compréhension mutuelle est la pierre angulaire d'une élection présidentielle qui se doit d'être un moment d'expression libre et de choix souverain pour l'avenir du Sénégal ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT