Diplomatie : Thiès au cœur du conflit russo-ukrainien

Le torchon brule entre le maire de Thiès et l’Ambassadeur d'Ukraine à Dakar.

babacar diop - thies non-oficielle

En effet, la Direction de l’information et de la communication de la municipalité s’est fendue d’un communiqué pour dénoncer « les accusations erronées et infondées formulées pour les autorités diplomatiques ukrainienne à l’égard du maire, Babacar Diop et sa municipalité »

« Nous avons appris par voie de presse un communiqué de l'Ambassade de l'Ukraine en date du 06 juillet 2023, véhiculant des accusations erronées avec une discourtoisie regrettable à l'égard de la Ville de Thiès. Les insinuations faites sont infondées et aux antipodes de la bienséance en matière de la diplomatie internationale », regrette l’équipe de communication de la mairie de Thiès.

Pour rappel, l’'Ambassade d'Ukraine à Dakar accuse Babacar Diop d’avoir accepté un jumelage avec la ville ukrainienne de Sébastopol, proposé par l’ambassadeur de la Russie au Sénégal et en Gambie. « Ce qui est choquant et déplaisant, c'est la position du Maire de Thiès, Monsieur Babacar Diop, qui est tout simplement fasciné par les récits russes et ne comprend apparemment pas les conséquences futures de ce soi-disant jumelage avec la ville ukrainienne de Sébastopol, proposé par le diplomate russe. Oui, aujourd'hui, Sébastopol est occupée par les troupes russes, mais cela ne durera pas longtemps. Le Maire Babacar Diop ne le comprend-il pas ? Ou profite-t-il simplement d'une occasion opportuniste temporaire pour se "jumeler" avec un "grand" État terroriste et criminel de guerre ?» déplore l’Ambassade.

Pour se défendre, la mairie de Thiès a rappelé que la visite de l’Ambassadeur de la Russie au Sénégal et en Gambie, Dmitry Kourakov fait suite à la lettre N00005507MAFSE/SG/DEAO/EUR datée du 31 mai 2023, émanant du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur faisant l'objet, d'une audience que l'Ambassadeur de la Russie à Dakar sollicite auprès du Maire de la Ville de Thiès.

ADVERTISEMENT

Babacar Diop et son équipe ajoutent : « le jumelage entre dans le cadre de la coopération décentralisée qui est prévue par les dispositions de l'article 16 de la loi 2013-10 du 28 décembre 2013 portant Code général des Collectivités Territoriales »

Dans un souci de transparence, le maire de Thiès invite le Ministère des Affaires étrangères à prendre ses responsabilités pour éclairer l'opinion nationale et internationale sur les attaques diffamatoires, grossières, discourtoises et injurieuses à l'encontre de l'Institution municipale.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT