Doudou Kâ aux candidats de BBY : 'rangez-vous ou vous démissionnez'

Le ministre Doudou Kâ a poussé un énorme coup de gueule contre les multiples déclarations de candidature au sein de la coalition au pouvoir, à quelques mois de l'élection présidentielle de 2024. Il les rappelle vertement à leurs obligations.

Doudou KA

Mame Boye Diao, Aly Ngouille, Amadou Bâ, Abdoulaye Daouda Diallo, Boune Abdallah Dionne etc…, ont déclaré leur candidature pour la prochaine élection présidentielle. Des décisions qui trahissent la charte de Benno Bokk Yaakaar. Hier, Doudou Kâ, « invité de MNF » sur le plateau de 7TV, s’est chargé de le leur rappeler.

Doudou Kâ déplore les manquements des candidats à la candidature aux principes qui fondent BBY. Il précise que Benno Bokk Yaakaar, dans son fonctionnement, au regard de l’expérience, a toujours procédé selon des principes, à chaque fois qu’elle doit aller dans une compétition électorale.

« Nous avons notre démarche que nous avons accepté en toute indépendance. J’appelle les candidats à la candidature de BBY à la raison. Si vous avez du courage, sortez de BBY et allez présenter vos projets aux Sénégalais », a-t-il martelé.

Il rembobine : « Tous les candidats à la candidature de BBY ont accepté la chartre. Si celle-ci ne les engage pas, ils doivent quitter la majorité présidentielle. Tout le monde est tenu de respecter la chartre. Tous les candidats doivent se plier à la décision du président Macky Sall. Car l’enjeu n’est pas seulement de conserver le pouvoir mais de perpétrer le legs du PSE et de préserver les acquis sécuritaires. »

Il poursuit : « Je dénonce les candidats qui font le tour des médias pour faire chanter le président Sall. Ils n’ont pas de projet personnel mais ils défendent le projet de BBY. Ces candidats ne doivent poser aucune condition à Macky Sall. »

ADVERTISEMENT

Il ajoute : « Beaucoup de candidats à la candidature de BBY ne se prennent même pas au sérieux », a-t-il raillé, non sans demander tous les candidats à la candidature qui sont ministres et DG de démissionner du gouvernement et de leurs postes.

« Les candidats à la candidature qui ont des ambitions présidentielles n’ont qu’à quitter BBY et le gouvernement. S’ils veulent saboter notre coalition, nous feront face », a-t-il menacé. « Les enjeux qui sont devant nous dépassent les engagements de chacun. »

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT