Élections législatives 2022 : Thierno Bocoum partant

Absent des Locales du 23 janvier dernier, Agir de Thierno Bocoum sera bien présent aux élections législatives du 31 juillet prochain.

Thierno Bocoum

.

ADVERTISEMENT

C’est officiel ! Le président du mouvement politique l’Alliance générationnelle pour les intérêts de la République (AGIR) prendra part aux législatives de juillet prochain. En conférence de presse hier, Thierno Bocoum a annoncé la bonne nouvelle à ses militants. "Même si le pouvoir local mérite beaucoup d’attention, compte tenu de son importance dans la gestion de proximité, notre option s’est portée sur la candidature aux élections législatives", a-t-il déclaré.

Avant de se justifier : "Notre conviction est que l’assemblée nationale sénégalaise est un lieu à assainir. Elle ne doit nullement être laissée à la merci de groupes qui n’ont aucune idée du rôle central qu’elle doit jouer dans la bonne marche de notre pays et dans la consolidation de sa démocratie."

Le leader du mouvement AGIR compte ainsi apporter des changements majeurs sur "des questions centrales en dehors des rôles fondamentaux de contrôle de l’action gouvernementale, de l’évaluation des politiques publiques et du vote des lois". Il s’est prononcé sur le débat sur la criminalisation de l’homosexualité.

"Nous proposerons, entre autres, une loi référendaire d’autodétermination, notamment sur la question de l’homosexualité qui agite l’espace public, pour contourner toute confiscation de la volonté populaire par des représentants du peuple", a-t-il déclaré.

Ce, dit-il, "pour contourner toute confiscation de la volonté populaire par des représentants du peuple." Pour ce faire, l’ancien député du parti Rewmi compte sur les forces de l’opposition pour une coalition.

HARO SUR LE PARRAINAGE

Dans la foulée, il a fustigé le maintien du système de parrainage pour les prochaines élections législatives. Ce, malgré les réserves émises par la Cour de justice de la Cedeao, dans son arrêté du 28 avril 2021, et la mission d’observation de l’Union européenne dans son rapport sur l’élection présidentielle sénégalaise du 24 février 2019.

"Ce parrainage est finalement un symbole parlant d’un je-m’en-foutisme assumé d’un régime qui fait preuve d’une incapacité de faire primer les intérêts supérieurs d’une nation sur ses calculs politiciens, sur fond de volonté de se maintenir au pouvoir", a, en effet regretté l’ancien parlementaire. Selon lui, son maintien, en dehors de violer des fondements d’un État de droit, ne répond même pas au bon sens qui est la chose la mieux partagée.

« JE SUIS ET RESTE DANS L'OPPOSITION »

Pendant un certain temps, une rumeur accusait le président du mouvement Agir de travailler pour le camp du pouvoir (BBY). Thierno Bocoum a démenti tout cela. ‘’Je suis dans l’opposition et je le resterai toujours’’, a-t-il indiqué. Il a aussi ajouté que son mouvement a bel et bien participé aux dernières élections. Pour l’ancien compagnon d’Idrissa Seck, son mouvement réitère sa ferme volonté de collaborer avec les autres coalitions de l’opposition.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Ce qui va se passer si PAN n'est pas libéré ce vendredi

Ce qui va se passer si PAN n'est pas libéré ce vendredi

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils

Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

ADVERTISEMENT