France : Les anciens combattants rentrent au pays avec leur pension

La France permet aux anciens combattants africains âgés de rentrer chez eux avec des allocations.

Des-tirailleurs-en-France 1

Comme Yoro Diao, 95 ans, ils sont plusieurs anciens soldats africains à vivre en région parisienne dans des chambres minuscules à des milliers de kilomètres de leurs familles. Cet ancien combattant va pouvoir, après 20 ans passé en France pour pouvoir prétendre à une pension de l’armée française, retourner vivre dans son pays natal le Sénégal.

« J'ai donné à la France tout mon sang - même si je n'ai pas saigné -, ma jeunesse... Ma jeunesse, la mémoire que je n'ai plus, parce que j'oublie tout maintenant, j'oublie tout ! Il faut que j'écrive, sinon j'oublie, je suis vieux. », s'est confié Yoro Diao.

Yoro Diao est un vétéran de l’armée française, décoré et il fait partie des centaines de milliers de soldats africains qui ont combattu pour la puissance coloniale de l’époque la France au cours des deux guerres mondiales et contre les mouvements indépendantistes en Indochine et en Algérie.

Les anciens combattants survivants, aussi appelés les tirailleurs sénégalais pour la plupart, devaient vivre en France pendant la moitié de l’année sous peine de perdre leur pension. En janvier dernier, l'État français a supprimé cette condition, déclarant qu'ils pouvaient rentrer définitivement dans leur pays et continuer à percevoir leur allocation mensuelle de 950 euros augmentée en 2006.

ADVERTISEMENT

L’Etat français a également stipulé qu’il prendrait en charge le vol et le déménagement de tout ancien combattant souhaitant partir. Selon M. Diao, la renonciation du gouvernement français a été longue à venir - trop tardive pour certains anciens combattants qui sont désormais trop fragiles pour faire le voyage de retour.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT