Les promesses XXL de Déthié Fall aux Rufisquois

Le candidat Déthié Fall a promis hier de redonner à Rufisque son prestige d'antan, par la mise en œuvre de programmes spéciaux destinés au cadre de vie, à l'hygiène, à l'environnement, à l'assainissement et à l'éclairage public. il s’engage également à faire de Rufisque un département où il fera bon à vivre beau à voir.

Déthié Fall

Dans le cadre de la campagne électorale pour la présidentielle, Déthié Fall s’est engagé hier à restaurer le prestige de Rufisque. «Je prends l'engagement, si vous me faites confiance au soir du 24 mars 2024, d'engager de façon rapide la mise en œuvre de programmes pour restaurer à Rufisque son prestige d'antan. De concert avec les communes, j'engagerai par approches concertées des programmes spéciaux destinés au cadre de vie, à l'hygiène, à l'environnement, à l'assainissement et à l'éclairage public de Rufisque. Le canal à ciel ouvert doit dans l'immédiat être solutionné. Je m'engage à faire de Rufisque un département où il fera bon vivre et beau à voir. Sur le plan de la responsabilité environnementale des entreprises, je m'engage à veiller à un respect strict et sans concession des entreprises et industries des exigences environnementales et sociales en référence aux standards internationaux en termes de préservation de l'environnement», a-t-il dit.

Constatant que «Rufisque est également une ville vulnérable au changement climatique avec notamment l'avancée de la mer, l'érosion côtière, et toutes les conséquences subséquentes dont les pertes d'habitats, les pertes d'activités économiques, les déplacements des communautés, etc.», il a pris «l'engagement d'œuvrer dans la lutte contre le changement climatique et d'accompagner les communautés vulnérables par des programmes d'adaptation et de résilience».

Pour lui, Rufisque est la porte d'entrée de Dakar et donc la vitrine de la capitale. C’est pourquoi il s'engage à faire de cette vitrine une des plus propres et des plus attrayantes.

Déthié Fall se dit particulièrement touché par l’accueil qui lui a été réservé de Kounoune à Sébikotane, en passant par le centre de Rufisque. « Habitants de Rufisque, nous avons beaucoup échangé avec les cadres de Rufisque durant l'élaboration du programme d'un Sénégal bon à vivre et beau à voir. Nous avons une claire compréhension du diagnostic de Rufisque : chômage, pollution, inondations, assainissement, salubrité, cadre de vie et aménagement du territoire, éclairage public, foncier et aussi érosion côtière. Ce diagnostic net et précis a été le sujet de grandes réflexions dans notre programme pour y apporter des solutions smart », a-t-il précisé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT