Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

C’est une déclaration qui va certainement mettre du baume au cœur des militants de l’ex-Pastef.

Bassirou Diomaye Faye

Lors de l’interview qu’il a accordé à quatre médias nationaux (Seneweb, iTV, Le Soleil et la RTS), le président a évoqué la question de la libération de Bassirou Diomaye Faye, candidat encore dans les liens de la détention. A l’en croire, le plan B de Pastef pourrait bénéficier d’une « liberté provisoire » pour prendre part au dialogue qu’il va convoquer incessamment et qui devra déterminer la date du scrutin présidentiel.

« Dans le cadre du dialogue que j’ai souhaité, j’ai instruit à mon gouvernement, la nécessité de prendre des dispositions pour faciliter la libération d’un certain nombre de détenus et aller même au-delà. Parce que le pays a besoin de pardon et de poursuivre sa marche vers l’émergence. Ainsi, il faut que nous créions les conditions de la paix et de la stabilité », a d’emblée déclaré le Chef de l’État.

S’agissant du cas spécifique du candidat Bassirou Diomaye Faye, Macky Sall confie : « Il peut bénéficier parfaitement d’une liberté provisoire pour participer à l’appel du dialogue ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT