Macky-Sonko : cette guerre frontale qui n’était pas évidente…

Il y a moins de trois ans, un combat direct entre Macky Sall et Ousmane Sonko n'était vraiment pas à l'ordre du jour. Aujourd'hui, c'est Sonko qui a fait des progrès réels aidé par la "mburusoowisation", ce mélange explosif et inattendu qui a bien secoué le landerneau politique et mis à rudes épreuves bien des certitudes.

Macky-Sonko,-cette-guerre-frontale-qui-n’était-pas-évidente…

En novembre 2020, Idrissa Seck chef de l’opposition de fait, arrivé deuxième à la présidentielle de 2019, rejoint Macky. Il venait ainsi de prendre une décision qui allait bouleverser tout un pays, toute une histoire… politique. Car, il est clair que si Idy n’avait pas rallié la mouvance présidentielle, les choses ne se seraient pas passées ainsi. Macky Sall qui pensait avoir gagné en réussissant une telle « prise », s’est en réalité tiré une balle au pied, blessant ainsi Seck qui n’est plus que l’ombre de lui-même. Electoralement parlant. Ce qui faisait sa force est devenue une faiblesse. Les ors du pouvoir n’ont pas pu maintenir intacte une notoriété acquise quand il s’opposait rudement avec Sall. Il est réduit au silence. Ses rares sorties sont inaudibles.

Dans une démocratie, il est difficile de "réduire l'opposition à sa plus simple expression". Si des expressions se taisent, d'autres s'expriment bruyamment. Maintenant, si Sall décide de participer à la présidentielle de 2024, en prenant le contre-pied de la Constitution, il est quasi certain qu’Idy dira non. Et Ousmane Sonko serait sans doute celui qui en tirera le plus de profit.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT