Manifestants tués ou blessés : Pastef dévoile ses chiffres

Si le gouvernement parle de 16 personnes ayant perdu la vie durant les récentes manifestations, le parti Pastef parle presque du double de ce chiffre avancé.

CADRES-PASTEF-Bassirou Diomaye Faye

Dans une déclaration liminaire lue devant à la presse ce jeudi 8 juin, une liste de 26 personnes a été présentée, ayant perdu la vie durant les manifestations. En outre, Pastef dit avoir répertorié « plus de 500 blessés, dont 70 atteints par balles à blanc et cinq par balles réelles ».

Selon les partisans d’Ousmane Sonko, ces crimes ont été prémédités avec l’achat illégal d’armes à hauteur de 45 milliards. Ce qui expliquerait la prolifération de fusils d’assaut tenus par les partisans du régime, mais aussi avec le récent chamboulement au niveau de la magistrature, avec la promotion de magistrats dociles et aux antécédents disciplinaires chargés, pour passer sous silence les nombreux crimes ».

Pastef « interpelle la CPI sur les crimes contre l’humanité perpétrés par Macky Sall, le général Moussa Fall, haut commandant de la gendarmerie nationale, le ministre de l’Intérieur Antoine Diome, le directeur général de la Police nationale Seydou Bocar Yague, le directeur de la Sécurité publique Ibrahima Diop, le commissaire central Cheikh Dramé, les magistrats complices du régime dictatorial et par tous les exécutants des actions meurtrières ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Agression de MNF à dans son quartier : le 7e cas en un mois

Agression de MNF à dans son quartier : "le 7e cas en un mois"

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

ADVERTISEMENT