Marche du F24 de ce samedi : les dessous d'une annulation

La marche annoncée à Dakar ce samedi 10 juin 2023 par « la plate-forme des forces vives F24 » n’aura pas lieu. Les dessous d'une annulation.

Manifestation

Après sa sortie hier, sur l'interdiction de la manifestation du F24, le préfet de Dakar, Mor Talla Tine vient de sortir un nouvel arrêté portant interdiction temporaire de rassemblement sur la voie publique.

Le préfet de Dakar a interdit deux manifestations du Mouvement des forces vives du Sénégal « F24 » (opposition), prévues vendredi et samedi (les 09 et 10 juin) dans la capitale sénégalaise. Mieux, l'autorité administrative, a posé son véto à la tenue des manifestations projetées de la période du 9 au 16 juin.

Selon l’autorité préfectorale, cette interdiction est motivée par deux raisons, à savoir le non respect des délais et une déclaration tardive de ce mouvement composé de partis politiques, d’organisations de la société civile et de personnalités indépendantes.

Des « alibis fallacieux » selon le F24. Mais Mamadou Mbodj, coordonnateur de la plate-forme, a annoncé ce vendredi soir l’annulation de la marche « dans l’intérêt des populations ». En tenant compte des intérêts et des préoccupations de ces populations, il était nécessaire de surseoir à la marche pour permettre à ces populations de vaquer à leurs occupations, surtout en ce moment où la tabaski frappe à la porte, a-t-il justifié.

ADVERTISEMENT

Il a été également question de tenir compte des demandes exprimées par la délégation du patronat, laquelle délégation est venue nous rencontrer et nous demander de tenir compte des dérapages, en tout cas des dommages qui sont causés par les manifestations précédentes et qui ont beaucoup ralenti l’activité économique.

« Et donc, pour ne pas porter davantage préjudice à ces entrepreneurs, à ces artisans, à ces citoyens, nous avons également décidé qu’on pouvait annuler la marche de demain. Nous sommes déterminés à ce que la troisième candidature de Macky Sall soit oubliée et que tous les candidats éligibles dans notre plate-forme puissent aller aux élections, et nous réclamons la libération immédiate de tous les détenus politiques. »

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT