Mairie Kaolack : Macky éjecte Mariama Sarr au profit de son ex-mari

Le maire sortant de Kaolack, Mariama Sarr, n’aurait pas eu cette fois-ci la confiance du Président Sall pour briguer un deuxième mandat.

Mariama Sarr

Le maire sortant de Kaolack, Mariama Sarr, n’aurait pas eu cette fois-ci la confiance du Président Sall pour briguer un deuxième mandat.

C’est Mohamed Ndiaye «Rahma», son ancien mari, qui serait le «cheval» de Macky Sall pour ces Locales. Il semblerait, selon les informations qui ont fuité, qu’Aminata Touré devrait aller au département. Mais l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese) n’a rien confirmé ni infirmé.

« Militante disciplinée, on s’en tiendra aux décisions du président de Bby en charge d’arbitrer au mieux les intérêts de notre coalition et de la population. En tout état de cause, il y a une vie après ces élections locales. Donc, il faut que la sérénité revienne et que notre coalition garde toute sa rigueur et aille vers une large victoire», a-t-elle confié.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

ADVERTISEMENT