Mimi Touré sur la colère de Macky : «Il a besoin de repos»

Aminata Touré a analysé les sorties jugées musclées du Président Macky Sall, ces derniers temps. L’ex-Pm, devenue opposante au régime, estime que « le chef de l’Etat a besoin d’un suivi psychologique ». D’après Aminata Touré, le président de la République, qui va terminer son dernier mandat le 2 avril prochain, vit «un traumatisme post-pouvoir».

Macky Sall et Mimi

C’est pourquoi, renseigne-t-elle, « il est méconnaissable et s’en prend à ses ministres ». Et Mme Touré d’ajouter : « J’ai été très étonnée par le ton, les propos, la généralisation à toutes les régions. Au vu de tout cela, je crois qu’il a besoin de repos et de redevenir le Macky Sall que nous avons connu. Celui qui nous avait encouragés à l’accompagner dans la vision de servir le Sénégal ».

Poursuivant ses propos, la candidate de «Mimi 2024» fait savoir que « c’est dur de quitter le pouvoir ». Et celle-ci d’expliquer : « Car, imaginez, vous êtes au pouvoir et vous savez que nous sommes dans un régime hyper-présidentiel. Vous avez tous les pouvoirs, un droit presque de vie ou de mort sur les citoyens, et la perspective de redevenir un citoyen ordinaire peut générer beaucoup de stress. C’est difficile de se dire que c’est fini ».

Pour celle qui a accompagné Macky Sall pendant presque 12 ans au pouvoir, ce dernier «a besoin d’être accompagné tout au long de sa magistrature pour qu’il comprenne qu’en démocratie, il y a un début et une fin d’exercice du pouvoir, et ça, tout le monde ne peut pas l’admettre». Et Mimi Touré de conclure : «C’est, peut-être, ce qui justifie son comportement.»

Lors des conseils des ministres décentralisés à Kaffrine, Kaolack et Fatick, le chef de l’Etat a fait preuve d’une communication «virulente et radicale». Les réponses qu’il a servies à la ministre de la Santé, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, et au ministre du Commerce, porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana, en sont deux exemples, qui suscitent des commentaires sur la toile.

ADVERTISEMENT

Cette attitude, Macky Sall ne l’a pas seulement eue à l’égard de ses ministres. A Kaolack, Ahmed Khalifa Niass a eu une réponse salée de la part du président de la République. Macky Sall, à Fatick, a été encore plus dur avec les cadres casamançais, qui lui ont écrit pour demander la libération de Ousmane Sonko, président de l’ex-parti Pastef, et des autres «prisonniers politiques».

Macky Sall avait, alors, attaqué les auteurs de cette lettre en ces termes : «Ces escrocs, soi-disant cadres casamançais, qui m’écrivent, je ne vais pas leur répondre. D’abord, il n’y a aucun cadre. C’est seulement une personne qui a signé cette lettre. Puffff, je n’ai pas votre temps, respectez les gens.»

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

ADVERTISEMENT