Modification de l'article 87: le texte de loi a été retiré

Le projet de loi portant révision de la Constitution en son article 87 qui permettrait au Président Macky Sall de dissoudre l’Assemblée nationale a été retiré, a révélé le docteur Malick Diop!

Assemblée nationale Sénégal

L’article 87 de la Constitution en vigueur stipule : « Le président de la République peut, après avoir recueilli l’avis du Premier ministre et celui du Président de l’Assemblée nationale, prononcer, par décret, la dissolution de l’Assemblée nationale. Toutefois, la dissolution ne peut intervenir durant les deux premières années de législature. » Il faudra alors forcément deux ans de vie à l’Assemblée nationale pour que le Président ait la latitude de la dissoudre. C’est ce cadenas que le chef de l’Etat a voulu faire sauter avec le projet de loi n°10/2023 portant révision de la Constitution.

Mais le chef de l'Etat a fait marche arrière. Mais d'après le docteur Malick Diop, le président Macky Sall a décidé de retirer le texte. "Le groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar qui prend en compte les aspirations des Sénégalais a pensé que ce n'était pas opportun d'y ajouter l'article 87. Le président de la République qui a été à l'écoute de son groupe a donc décidé de retirer l'article" , a déclaré le parlementaire.

Les députés sénégalais étaient convoqués en plénière ce lundi pour adopter les conclusions issues du dialogue politique. La séance plénière n'a pas été finalement tenue comme attendue. En effet, Aujourd'hui c'était juste l'ouverture de la première session. Les députés auront 15 jours pour examiner les textes. Après l'ouverture de la session, le bureau et la conférence des présidents se réunissent pour établir le calendrier de travail. Les textes vont passer en commission technique d'abord, avant d'être examinés en séances plénières.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT