Nomination des membres de la CENA : Ismaila Madior Fall répond à Ndiaga Sylla

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères et professeur agrégé de Droit public et de science politique, Ismaila Madior Fall, défend vigoureusement la validité du décret de nomination des membres de la CENA. Il rejette ainsi les critiques et souligne le manque de légitimité des contestataires qui remettent en cause cette décision.

Ismaila Madior Fall et Ndiaga Sylla (droite)

Dans une publication sur X, Ismaila Madior Fall, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, a vigoureusement défendu la validité du décret de nomination des membres de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA). Il a réagi aux critiques de l'expert Ndiaga Sylla, mettant en doute la légalité du décret et exprimant son intention de le porter devant la justice.

Le ministre a exprimé sa position avec fermeté, affirmant que l'acte de nomination des membres de la CENA constituait un acte administratif, et par conséquent, ne pouvait être l'objet de contestation par des individus dépourvus de qualité et d'intérêt légitime.

« Non mon cher Ndiaga Sylla. Vous ne pouvez pas attaquer le décret de nomination des membres de la CENA parce qu'il s'agit d'un acte administratif. Vous n'avez pas qualité et intérêt à agir. Seul l'intéressé, auquel l'acte, en l'occurrence individuel, ferait grief, a intérêt à agir et pourrait le contester par la voie de l'excès de pouvoir. On n'est pas en matière d'élection locale dont un électeur peut contester la régularité », a-t-il déclaré.

ADVERTISEMENT

Ismaila Madior Fall a argumenté que les critiques de Ndiaga Sylla et compagnie n'étaient pas juridiquement recevable, en raison de leur incapacité à démontrer un intérêt direct dans cette affaire. Il en a également profité pour leur lancer une pique : « l'autoproclamation 'd'expert en droit électoral' ne donne pas le droit de dire ce qu'on veut ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mikayil Faye, la nouvelle pépite sénégalaise montante de la Masia

Mikayil Faye, la nouvelle pépite sénégalaise montante de la Masia

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Agression de MNF à dans son quartier : le 7e cas en un mois

Agression de MNF à dans son quartier : "le 7e cas en un mois"

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

ADVERTISEMENT