Sénégal : on attend le vrai dialogue [Opinion du Contributeur]

« S'il assure lui-même et réellement son développement économique, un pays comme le nôtre pourra rapidement produire tout ce qui est nécessaire à notre peuple pour se nourrir, se vêtir, se chausser, se loger, donner du travail à tous ses enfants, jeunes et adultes, aujourd'hui obligés pour le grand nombre, soit de végéter dans l'inactivité et la misère, soit de connaître les rigueurs et les humiliations de l'exil... ».

Macky Sall et Barthélémy Dias à la cérémonie de lancement de la 6e édition du forum mondial de l’économie sociale et solidaire au Grand Théâtre

Cet extrait d'un édito du journal "Taxaw" numéro 24 paru en 1981 nous intrigue dans la mesure où 42 ans, on ne bouge pas. Les mêmes préoccupations demeurent. Pire, elles sont devenues plus corsées. Le pays est en crise permanente, l’économie bat de l’aile, la souffrance s’accélère. De sombres perspectives du fait d’un manque de vision manifeste.

Depuis son indépendance, la politique politicienne prend les devants. Les politiciens indiquent le chemin. Un chemin qui est loin d’être idéal. Le résultat est là. Il est effroyable. Nous n’avançons pas. Nous reculons. On ne bouge pas. Beaucoup de théâtralisation dans un espace public trop mal occupé. On tourne en rond. Le débat autour d’un dialogue politique aux allures de combines et de manœuvres illustre à suffisance une perte de vitesse d’un pays longtemps blessé par ceux-là qui sont censés l’aimer, le consoler, l’entretenir. Le simplisme qui englobe ce dialogue montre que la superficialité sera encore de mise.

Nous discuterons pas de notre avenir, de nos ressources naturelles, de notre place dans le monde, de la santé malade, de l’éducation boiteuse, de nos biens dilapidés, de reddition des comptes. Nous serons encore là pour parler de faux jeu.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

ADVERTISEMENT