Thiès : Idy récupère la Ville, Macky prend le département

Le leader de la coalition Bby a décidé pour les investitures à Thiès.

 CESE : fraîchement installé, Idy met les points sur les « i »

Le leader de la coalition Bby a décidé pour les investitures à Thiès.

Macky Sall a cédé les trois communes et la Ville au leader du parti Rewmi et a récupéré le département jusque-là dirigé par Idrissa Seck.

La décision a fuité ce week-end, à la suite des différentes audiences du président du Cese avec ses partisans et quelques membres de la coalition présidentielle. En effet, le Rewmi veut conserver ses collectivités territoriales et la Ville de Thiès. C’est parce que, dit-on, l’expérience de Talla Sylla a montré que, quand on donne la Ville à un allié qui n’est pas du même parti que les autres trois maires des communes, et que le courant ne passe pas, cela bloque le Conseil municipal. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé depuis que Talla Sylla a rejoint la mouvance présidentielle. Le Conseil municipal de la Ville de Thiès est bloqué. Et chaque année, c’est le préfet qui est obligé de rendre exécutoire le budget. Et donc, il n’y a pas de Conseil municipal. Et c’est cette cassure que le Rewmi veut éviter pour la prochaine équipe municipale. C’est pourquoi il veut récupérer la ville. Et le grand perdant de cette décision du Président Macky Sall est sans doute son allié Talla Sylla, qui se dit candidat à sa propre succession. Mais cela n’est pas dans les cordes de Macky. C’est d’ailleurs pourquoi il l’a nommé Conseiller spécial à la Présidence.

S’agissant du département, Rewmi va le céder à la coalition Bby, comme elle est majoritaire. D’ailleurs, le nom de Pape Siré Dia est cité pour diriger le Conseil départemental. C’est parce que l’ancien Dg de la Poste, qui était le Coordonnateur départemental de la coalition Bby lors des élections législatives de 2017, avait battu ses adversaires d’alors du Rewmi. Pour l’heure, Idrissa Seck affûte ses armes. Il a déjà réuni les leaders de la commune Est, à savoir le maire sortant, Pape Bassirou Diop, Cheikh Lô et Saër Mangane. Ce dernier serait, selon des sources, l’atout majeur du président du Rewmi pour diriger la liste de la commune Est. A l’Ouest, où le maire Alioune Sow est impopulaire et récusé de toutes parts, Seck a déjà une idée. Idem au Nord où il va faire un arbitrage entre le sortant Lamine Diallo et son prédécesseur Alassane Ndiaye. En attendant la décision finale du leader de Rewmi, les trois maires sortants, Pape Bassirou Diop, Lamine Diallo et Alioune Sow, et le premier vice-président du Conseil départemental, Yankhoba Diattara, ont un mot d’ordre. Diattara travaille pour le maintien des trois maires dans leurs communes et en retour, le trio l’appuie pour qu’il soit élu maire de la Ville de Thiès en remplacement de Talla Sylla. Un schéma qui fait grand bruit au sein dudit parti, puisque les rewmistes préfèrent Saër Mangane ou Mamadou Lamine Sankharé pour la Ville à la place du ministre de l’Economie numérique qui a déjà un bilan jugé «très négatif» à la tête de la Ville entre 2009 et 2014. Toutefois, le dernier mot revient à Idrissa Seck.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts

Marchés publics : le FMI met en garde le Sénégal

Marchés publics : le FMI met en garde le Sénégal

Haaland n'est pas un humain, une pétition lancée pour l'exclure de la PL

Haaland n'est pas un humain, une pétition lancée pour l'exclure de la PL

Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Sommet Cedeao à Dakar : les dessous d'une annulation

Sommet Cedeao à Dakar : les dessous d'une annulation

TER : la deuxième phase livrée le 27 décembre 2023

TER : la deuxième phase livrée le 27 décembre 2023