Un manifestant abattu à Diaobé, un autre touché par balle à Ziguinchor

La série de manifestations se poursuit depuis l'emprisonnement de Ousmane Sonko.

Senegal emeutes mars-2021 manifestations (3)

Ziguinchor ne lâche pas prise depuis l’emprisonnement de son maire Ousmane Sonko suivi de la dissolution de son parti Pastef. Dans pratiquement toute la commune, les affrontements entre jeunes manifestants et forces de défense et de sécurité ont augmenté d’intensité sans doute à cause des deux morts enregistrés, avant-hier lundi, du côté des manifestants.

Dans les quartiers périphériques, réputés plus chauds, un jeune a été touché par balle, vers la pharmacie Néma, non loin de l'hôpital régional. Pour l'heure, pas de nouvelles sur son identité. D’après une source hospitalière, le jeune homme, dans un état grave, est admis aux urgences de l’hôpital régional de Ziguinchor. La même source révèle que son pronostic vital serait engagé.

Pour rappel, Ziguinchor a enregistré deux morts hier lundi, lors de manifestations relatives à l'emprisonnement du leader de Pastef Ousmane Sonko et la dissolution de son parti.

A Diaobé dans la région de Kolda, un autre manifestant a été tué par balle lors d'affrontements avec les forces de défense et de sécurité.

Les manifestations depuis l'arrestation du leader de Pastef ont provoqué un lourd préjudice sur l’économie. Plusieurs commerces ont été fermés à Ziguinchor commune et à Bignona. Plusieurs arrestations ont été notées dans les rangs de Pastef.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT