Promesses non tenues: Macky interpellé par les policiers à la retraite

Les gardiens de la paix désormais retraités ont tenu à administrer une piqûre de rappel au Président de la République, Macky Sall, concernant ses engagements envers eux.

Cheikhna Keita, Policier à la retraite

En 2015, le président de la République, Macky Sall avait reçu en audience, le mouvement national des policiers retraités du Sénégal, tous corps confondus. Selon Cheikhna Keïta, Brigadier-chef des gardiens de la paix à la retraite et président dudit mouvement, il y a eu une rencontre en 2011, à la demande du candidat Macky Sall.

Mais, de tous les points qui lui avaient été soumis, dit-il, un seul a été réglé. Il s’agit de l’indemnisation des 1265 policiers arbitrairement radiés par le régime du président Abdou Diouf en 1987. C’est pourquoi, au nom du mouvement, C. Keïta rappelle au chef de l’Etat ses engagements liés notamment à l’application de la pension militaire.

Jusqu’à ce jour, il leur est appliqué la pension civile d’ancienneté qui n’existe pas dans le code du travail sénégalais et qui n’a que le régime civil ou militaire. Ainsi, la pension militaire n’est appliquée qu’aux gendarmes et militaires qui ne font d’ailleurs pas plus que les policiers.

Dans la situation actuelle, il faut 30 ans de service à un policier pour avoir une pension complète, et s’il y a moins d’un jour, il perd cet avantage. Et normalement, il devrait l’avoir à 25 ans, les années de plus devant être calculées au double, comme des années de campagne, ce qui n’est pas actuellement le cas, selon Cheikhna Keïta.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT