Sahel : Macron annonce la fin de l'opération Barkhane

Le chef de l'Etat français a annoncé la fin de l'opération Barkhane au Mali, mais l'engagement militaire français, quoique réduit, continuera sous une autre forme.

Les militaires français, comme celui assurant la sécurité d'un convoi, ont été déployés pendant huit ans au Mali dans trois opérations successives, Serval, Epervier et Barkhane

Emmanuel Macron a annoncé jeudi la fin de l'opération Barkhane de lutte contre les jihadistes au Sahel, dans le cadre d'une "transformation profonde" de la présence militaire de la France dans la région.

C'est un tournant majeur qui se prépare dans la lutte contre le jihadisme dans le Sahel. Emmanuel Macron a annoncé, jeudi 10 juin, une amorce de réduction de l'opération militaire antijihadiste Barkhane, notamment au Mali, frappé par un récent coup d'État, lors d'une conférence de presse à l'Élysée en amont du G7.Paris déploie quelque 5 100 soldats contre les jihadistes affiliés au groupe État islamique et à Al-Qaïda, un soutien de taille aux armées affaiblies des États du Sahel qui peinent à les combattre seules.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn