5 marins sénégalais disparus : révélations sur un sabotage criminel

La disparition de cinq marins sénégalais depuis le 5 janvier 2024 au moment où ils arraisonnaient au large de Dakar le navire "Vienna" battant pavillon tanzanien révèle d'un sabotage criminel, selon l'enquête

Marine nationale

La mort par noyade des 5 commandos marins sénégalais a été causée par une ouverture délibérée des vannes du "Vienna" qui transportait de la drogue. Pendant l’inspection du navire, le constat a été fait de l’ouverture des vannes, a révélé l'enquête, ajoutant que tout qu’il s’agit d’une "action de sabotage" consistant à couler le navire en vue d’effacer toute preuve de son chargement illicite.

L'enquête des éléments de la Section de Recherches confirme que les membres de l'équipage ont effectivement saboté le navire pour le faire couler avec la drogue qu'ils transportaient.

D'après Libération, à la suite d'une informations judiciaire ouverte par le parquet, 6 Syriens, 2 Colombiens, 1 Vénézuélien et 1 Equatorien ont été écroués pour association de malfaiteurs, homicide avec guet-apens, sur des militaires, tentatives d’assassinat, participation à un groupe criminel organisé, trafic international de drogue et navigation irrégulière.

Il s'agit des nommés Abdollah Bary (Syrien et capitaine du bateau), Dib Alturk, Léodan Cortes Hurtado, Geraldo Rasol Castello Lucas, Gustavo Francisco Maddamel, Zulkif Pehlivan, Ahmat Rashoan, Raed Azam, Mayad Al Rasheed et Yelson Vargas Ramos.

Le capitaine Syrien du bateau, Abdollah Bary, a tenté de faire croire à une défaillance de l’hélice du bateau mais l’enquête établit une simultanéité entre l'intervention des commandos de la marine et le chavirement. Pire, pour retarder l’action des militaires, Dib Alturc (Syrien) qui se trouvait sur le pont, a simulé une crise, sachant que les éléments de la marine nationale allaient lui porter, permettant l’ouverture des vannes par ceux qui étaient dans la cale.

ADVERTISEMENT

Et contrairement aux déclarations du capitaine du bateau Abdollah Bary, un membre du commando a indiqué que lorsqu'ils montaient sur le navire tout était sec. C'est après avoir secouru le faux malade qu'un des éléments a constaté la présence de l'eau, qui remontait à l'intérieur, au seuil de la passerelle.

Le commandant du Walo a été automatiquement alerté et l'intervention d'un groupe d'attaque demandée. Il s'agissait manifestement d'une ouverture délibérée de vannes qui permettait aux trafiquants de se débarrasser de la drogue. La même source renseigne qu’un mandat d’arrêt international décerné contre le Syrien Kahaled Omar Daha, patron de Daha Shiping et propriétaire du bateau.

Les recherches sont terminées pour retrouver les cinq marins sénégalais portés disparus depuis vendredi 5 janvier 2023. « Il n’y a plus d’espoir de les revoir », avait annoncé le chef d’état-major de la Marine nationale, Abdou Sène, lors de la cérémonie officielle du 49e anniversaire de la Marine nationale.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT