Accusé de viol par Adja Thiaré : pourquoi Kalifone a été libéré ?

Convoqué hier à la Brigade de Ouakam, Kalifone le présumé violeur du mannequin Adja Thiaré a été laissé repartir par les gendarmes.

Kalifone Sall accusé de viol par une jeune mannequin

Kalifone Sall et Adjia Thiaré qui accuse l'insulteur public de viol ont été tous convoqués à la gendarmerie de Ouakam pour audition. Cependant, ils n'ont pas été entendus par les enquêteurs. Les deux parties ont fait le pied de grue à la brigade de Ouakam de 8 heures à 14 heures passées.

La présumée victime était en compagnie de sa maman et de son avocat, Me Abdy Nar Ndiaye. Ils ont attendus plusieurs heures avant de rentrer sur instruction des gendarmes.

Selon les informations de L'OBS, le rapport du médecin gynécologique de l'hôpital Philippe Maguilène Senghor n'était pas disponible. Cela a poussé les enquêteurs de reporter les auditions à aujourd'hui.

A travers une vidéo, Adja Thiaré Diaw parle de lenteurs dans la procédure judiciaire. Selon la victime, le présumé violeur a été laissé repartir par les gendarmes. « La gendarmerie refuse de sortir mon certificat gynécologique qui est sorti depuis vendredi. Le gynécologue m’avait confirmé que le certificat gynécologique était prêt. Il fallait juste que je ramène la bonne réquisition avec mon prénom et nom complet. Le même jour j’ai ramené la réquisition en compagnie de ma mère au gynécologue », révèle la plaignante.

Visiblement écœurée, Adja Thiare Diaw de s’interroger : « La gendarmerie a tout fait pour que la réquisition soit retardée auprès du gynécologue. Est ce que un hasard? Je ne crois pas. Comment un gendarme qui a une carte d’identité en main se trompe sur le prénom de la victime ».

ADVERTISEMENT

Mais Kalifone aurait confié aux enquêteurs qu’une somme de 25000 FCFA serait à l’origine de sa dispute avec le mannequin. Il a souligné qu’Adja Thiaré voulait partir avec ses 25000 FCFA après lui avoir demandé sans succès de lui donner de l’argent. Kalifone souligne qu’il a promis au mannequin de la dépanner une prochaine fois. Et qu’il avait juste cette somme.

Non content de l’attitude de la dame, il l’a empêchée de partir. Ensuite s’en est suivie la bagarre. Il a montré ses blessures aux hommes en bleu qui en ont parlé au parquet. Le procureur constatant que Kalifone est aussi blessé, a demandé qu’on le libère tout en poursuivant les investigations. L’avocat de Adja Thiaré, outré, déclare qu’il a saisi le Bâtonnier pour lui demander de rétablir l’équilibre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le tonton saï-saï viole sa voisine mineure qui lui lavait le linge

Le tonton "saï-saï" viole sa voisine mineure qui lui lavait le linge

'Il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il n’y a pas d’élection'

'Il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il n’y a pas d’élection'

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

ADVERTISEMENT