Affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko : Les confessions du Dr Gaye

Le médecin Alfouseyni Gaye, confirme son rapport médical dans l’affaire du viol présumé opposant Adji Sarr à Sonko.

Adji Sarr

Le médecin gynécologue de l'hôpital Idrissa Pouye (Ex Cto) a été auditionné hier par le Doyen des juges Mahma Diallo dans le cadre de l’affaire Sweet Beauté.

Entendu à titre de témoin, il a confirmé le contenu de son rapport médical, versé dans le dossier d’enquête. Le certificat médical, élément de preuve incontestable en matière de viol ne retrouve pas de lésion vulvaire.

Autrement dit, aucune lésion n’a été décelée dans les parties génitales de la victime supposée dans les heures qui ont suivi le viol allégué, c’est-à-dire entre le jour des faits à 21 heures et le lendemain à 16 heures 15 mn, heure à laquelle Adji Sarr s’est rendue chez le médecin. Le gynécologue a aussi constaté une «déchirure ancienne de l’hymen».

Toutefois, des prélèvements ont été faits en vue des tests ADN. Mais, le document n’est pas assez édifiant sur la nature du prélèvement vaginal.

  • Le coup de fil de la veille…
ADVERTISEMENT

Ce n’est pas tout. Le médecin a fait d’autres révélations en revenant sur les circonstances dans lesquelles il a effectué son rapport. Alfousseyni Gaye confie au juge avoir été contacté, la veille du jour de la consultation, par Me Pape Samba So dit Gaby. Ce dernier, renseigne le journal 24 Heures, est l’avocat du médecin et le beau-frère de l’ancien directeur des Domaines Mamour Diallo.

Me So aurait demandé à Dr Gaye s’il serait à Dakar le lendemain de leur échange téléphonique. Ce dernier ayant répondu par l’affirmative, il lui donne rendez-vous le jour j, manifestement sans lui préciser l’objet de la rencontre.

Le lendemain, nouvel appel de Me So qui lui confie, d’après son récit dans le bureau du Doyen des juges, être avec une fille qui aurait été violée. L’avocat lui propose de récupérer la victime présumée au niveau de Liberté VI pour l’examiner. Dr Gaye accepte.

  • Aucune trace de violence

Le médecin rapporte que Adji Sarr ne présentait aucune trace visible de violences et lui semblait sereine. Il a martelé avoir relevé une déchirure ancienne de l’hymen et effectué des prélèvements. Dr Alfousseyni Gaye précise avoir transmis le rapport de l'examen médical aux gendarmes enquêteurs et remis les prélèvements à un de ses collègues.

Ce dernier qui accompagnait Sidy Ahmet Mbaye le soir des faits a fait faux bond au Doyen des juges. Il n’a pas daigné répondre à la convocation du juge.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT