Affaire "Cirque noir": ce que risque le producteur et les acteurs

Les personnes impliquées dans la diffusion de la série "Cirque noir" risquent un à deux ans de prison ferme.

Palais de Justice Dakar

Déférés au parquet le 17 août dernier, suite à une plainte de l'Organisation islamique JAMRA et de ses alliés du CDVM (Comité de défense des valeurs morales) de Serigne Bassirou Macké Cheikh Astou et de L'ONG DQWI de l'Imam El Hadji Alioune Dia, le producteur et quatre acteurs de la série pornographique "Cirque noir" ont comparu ce vendredi 27 août 2021 au Tribunal des flagrants délits de Dakar. Le parquet a requis 2 ans de prison ferme contre le producteur et 1 an ferme pour les acteurs

Poursuivis pour "diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs" (article 431-60) et " outrage public à la pudeur" (article 318, 324 du Code pénal), les prévenus ont reconnus les faits.

Le producteur Adama Ndiaye alias "Go" a confié aux juges des flagrants délits de Dakar avoir réaliser la bande annonce "pour faire du «bad buzz» (choquer pour susciter le buzz)". Il a fait son mea-culpa en mettant tout sur le compte de la jeunesse.

L'acteur Mouhamed Ousseyni alias "Wizzy Cana", musicien, a soutenu que «le synopsis diffusé dans la bande annonce est différent du scénario».

L'actrice qui s’est dénudée dans le film, Christine Mendy, "a avoué avoir joué ce rôle en tant qu’actrice principale de la série "Cirque Noir". L’étudiante Gagna Bâ a déclaré avoir accepté son rôle car la fiction a, selon elle, un rôle éducatif.

Le revendeur de Canal + Horison, Abdou Salam Diop dit "Lamza", et l’étudiant Abdou Aziz Sarr ont, pour leur part, soutenu n’avoir pas joué de rôle indécent et que certaines scènes étaient plutôt de la simulation.

Pour le procureur, la gravité des faits ne souffre d’aucun doute. Il a demandé au tribunal de rappeler aux prévenus, en les condamnant, que nous sommes dans un «pays qui a ses valeurs religieuses». A cet effet, le Procureur a requis 2 ans de prison ferme contre le producteur et 1 an ferme pour les acteurs.

la défense a plaidé la relaxe pour ces derniers et l’application bienveillante de la loi.

Le délibéré est fixé au 3 septembre prochain.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

CAN 2023 : le Kenya et le Zimbabwe exclus des éliminatoires

CAN 2023 : le Kenya et le Zimbabwe exclus des éliminatoires

Yewwi : Déthié Fall se réjouit de la décision du Conseil constitutionnel

Yewwi : Déthié Fall se réjouit de la décision du Conseil constitutionnel

Kanye West va réinventer les emballages de McDonald's

Kanye West va réinventer les emballages de McDonald's

Cinq (5) aliments qu'il vaut mieux ne pas cuire

Cinq (5) aliments qu'il vaut mieux ne pas cuire

L'humoriste 'Ndiaye' est décédé

L'humoriste 'Ndiaye' est décédé

Dr Babacar Diop : l’essentiel de mon patrimoine 'est constitué de livres'

Dr Babacar Diop : l’essentiel de mon patrimoine 'est constitué de livres'

D'autres cas de violence enregistrés dans les régions

D'autres cas de violence enregistrés dans les régions

Ce qu’il faut retenir de l’annulation de la décision de la DGE

Ce qu’il faut retenir de l’annulation de la décision de la DGE

Agression à la zone de Captage : Six des sept malfrats arrêtés !

Agression à la zone de Captage : Six des sept malfrats arrêtés !