Affaire "Cirque noir": ce que risque le producteur et les acteurs

Les personnes impliquées dans la diffusion de la série "Cirque noir" risquent un à deux ans de prison ferme.

Palais de Justice Dakar

Déférés au parquet le 17 août dernier, suite à une plainte de l'Organisation islamique JAMRA et de ses alliés du CDVM (Comité de défense des valeurs morales) de Serigne Bassirou Macké Cheikh Astou et de L'ONG DQWI de l'Imam El Hadji Alioune Dia, le producteur et quatre acteurs de la série pornographique "Cirque noir" ont comparu ce vendredi 27 août 2021 au Tribunal des flagrants délits de Dakar. Le parquet a requis 2 ans de prison ferme contre le producteur et 1 an ferme pour les acteurs

Poursuivis pour "diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs" (article 431-60) et " outrage public à la pudeur" (article 318, 324 du Code pénal), les prévenus ont reconnus les faits.

Le producteur Adama Ndiaye alias "Go" a confié aux juges des flagrants délits de Dakar avoir réaliser la bande annonce "pour faire du «bad buzz» (choquer pour susciter le buzz)". Il a fait son mea-culpa en mettant tout sur le compte de la jeunesse.

L'acteur Mouhamed Ousseyni alias "Wizzy Cana", musicien, a soutenu que «le synopsis diffusé dans la bande annonce est différent du scénario».

L'actrice qui s’est dénudée dans le film, Christine Mendy, "a avoué avoir joué ce rôle en tant qu’actrice principale de la série "Cirque Noir". L’étudiante Gagna Bâ a déclaré avoir accepté son rôle car la fiction a, selon elle, un rôle éducatif.

ADVERTISEMENT

Le revendeur de Canal + Horison, Abdou Salam Diop dit "Lamza", et l’étudiant Abdou Aziz Sarr ont, pour leur part, soutenu n’avoir pas joué de rôle indécent et que certaines scènes étaient plutôt de la simulation.

Pour le procureur, la gravité des faits ne souffre d’aucun doute. Il a demandé au tribunal de rappeler aux prévenus, en les condamnant, que nous sommes dans un «pays qui a ses valeurs religieuses». A cet effet, le Procureur a requis 2 ans de prison ferme contre le producteur et 1 an ferme pour les acteurs.

la défense a plaidé la relaxe pour ces derniers et l’application bienveillante de la loi.

Le délibéré est fixé au 3 septembre prochain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT