Affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr : L’instruction relancée !

Le Doyen des juges d’instruction, Oumar Maham Diallo, accélère le dossier Sweet Beauté.

Affaire-Sonko-Adji-Sarr,-l'audio-attribué-à-Mamour-Diallo-défraie-la-chronique

.

La propriétaire du salon de massage où les viols supposés auraient eu lieu qui a été entendue par le juge le 22 mars 2022, retourne au bureau du Doyen des juges.

Ndèye Khady Ndiaye sera confrontée à l’ex masseuse Adji Sarr. La confrontation aura lieu jeudi prochain.

Placée sous contrôle judiciaire et inculpée pour «incitation à la débauche, publication d’images contraires aux bonnes mœurs et complicité de viol », Ndèye Khady Ndiaye avait livré aux gendarmes qui l’avaient auditionnée un an plus tôt à l’occasion de l’enquête préliminaire un témoignage battant en brèche les accusations d’Adji Sarr.

Sonko a signé hier

Le leader de Pastef qui avait décidé de violer le contrôle judiciaire, lui aussi, rétropédale. Ousmane Sonko est allé signer, hier, devant le juge pour respecter les termes de son contrôle judiciaire.

Il a été convaincu par ses avocats qui lui ont toujours conseillé de ne pas se mettre en porte-à-faux avec la loi.

L’audition du député pourrait désormais s’organiser rapidement – « dans le courant du mois d’avril », estime une source proche du dossier, même si aucune date n’a encore été fixée. Après Ousmane Sonko, c’est Adji Sarr qui pourrait être entendue par le juge. Voire confrontée à son agresseur présumé, comme elle en fait elle-même la demande.

Pour rappel, le 30 mars dernier, le député avait de nouveau réclamé l’accélération de l’instruction. Il n’avait pas eu de contact avec la justice depuis son audition avec l’ancien doyen, qui l’avait placé sous contrôle judiciaire le 8 mars 2021 sans l’entendre sur le fond. « Il a suffi de 10 jours aux juges pour auditionner les personnes concernées par cette affaire, et il ne reste pratiquement que moi. Si je ne tapais pas du poing sur la table, les choses n’allaient pas bouger », a-t-il avancé lors d’un live sur son compte Facebook.

Ousmane Sonko a par ailleurs assuré qu’il ne serait « jamais emprisonné » à cause de ce dossier, qu’il espère voir déboucher sur un non-lieu. Il a également mis directement en cause ceux qu’il estime à l’origine du complot monté contre lui : Macky Sall, le ministre de l’Intérieur Antoine Diome, mais aussi Mamour Diallo.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Santé : une grève illimitée envisagée

Santé : une grève illimitée envisagée

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'