Auchan et l'accusation des 'Chips intoxiquées'

Des chips d’Auchan ont été isolées provisoirement des supermarchés du géant français après une dénonciation selon laquelle des jeunes filles ont été victimes d’intoxication alimentaire après en avoir consommé. Voilà ce qu'il s'est passé !

Affaire-Chips-Auchan

Suite à la publication d'une vidéo sur Facebook accusant Auchan d'avoir vendu des "Tuiles salées" qui auraient causé une "intoxication alimentaire à des personnes", la direction de la communication dudit groupe a publié un communiqué, résultats d'analyses à l'appui, pour, dit-on, rétablir la vérité.

Le 15 mai 2022, une vidéo postée par le sieur Assadoul Hamza Mountakha Fall sur Facebook montrait de jeunes filles malades allongées sur un lit d’hôpital le corps couvert à moitié d’un pagne. L’homme filmant ces enfants explique qu’ils auraient été victimes d’une intoxication alimentaire après avoir mangé des tuiles salées du supermarché Auchan.

Une alerte poussant la Direction du commerce intérieur (DCI) et le Service d'hygiène à réagir. Instruction a été donnée à la Division de la Consommation et de la Sécurité des Consommateurs de contrôler le produit incriminé, en effectuant des prélèvements et en isolant la totalité du stock dans tous les magasins, à titre conservatoire.

Il ressort des résultats des analyses microbiologiques effectuées et des résultats du Laboratoire national d'analyses et de contrôle (LANAC), selon un communiqué d’Auchan Retail Sénégal, que le produit ne présente aucun danger et qu’il est propre à la consommation. D’après la même source, "aucune bactérie ou molécule susceptible de causer une intoxication alimentaire n'a été retrouvée".

Auchan de prévenir que de telles accusations "infondées" et "hasardeuses" peuvent donner lieu à des poursuites judiciaires.

Pressions…

De son côté, l'auteur de la vidéo dénonce une tentative d'intimidation : "Depuis que j’ai publié la vidéo sur Auchan, à cause d’un produit ayant entrainé une intoxication alimentaire sur certains enfants dont j’ai la garde, je reçois une forte pression me demandant de supprimer la vidéo. Je prends l’opinion nationale à témoin de ce qui pourrait m’arriver […]", a-t-il posté sur son mur Facebook.

Il ajoute : "Nos enfants ont souffert à cause de ce produit et quand je suis parti rencontrer les responsables de Auchan, ils m’ont fait savoir qu’ils ne pouvaient pas retirer le produit sans preuves scientifiques."

À l'heure où nous rentrons ces lignes, la vidéo en question est toujours visible sur le réseau social en dépit du démenti d'Auchan.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Clash des effets: Brill signe son entrée avec Effect Ralgan

Clash des "effets": Brill signe son entrée avec "Effect Ralgan"

Guinée : Dadis Camara envoyé en prison

Guinée : Dadis Camara envoyé en prison

L'astuce naturel de l'ail pour dire adieu aux insectes

L'astuce naturel de l'ail pour dire adieu aux insectes

Iran vs Sénégal: Un match nul

Iran vs Sénégal: Un match nul

Match nul contre l'Iran : les Lions moins fringants !

Match nul contre l'Iran : les Lions moins fringants !

PDS : Karim Wade pour remplacer son père

PDS : Karim Wade pour remplacer son père

Ziguinchor: Le préfet interdit le kankourang

Ziguinchor: Le préfet interdit le kankourang

Pour vivre plus longtemps, buvez du café !

Pour vivre plus longtemps, buvez du café !

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)