ADVERTISEMENT

Auchan et l'accusation des 'Chips intoxiquées'

Des chips d’Auchan ont été isolées provisoirement des supermarchés du géant français après une dénonciation selon laquelle des jeunes filles ont été victimes d’intoxication alimentaire après en avoir consommé. Voilà ce qu'il s'est passé !

Affaire-Chips-Auchan

Suite à la publication d'une vidéo sur Facebook accusant Auchan d'avoir vendu des "Tuiles salées" qui auraient causé une "intoxication alimentaire à des personnes", la direction de la communication dudit groupe a publié un communiqué, résultats d'analyses à l'appui, pour, dit-on, rétablir la vérité.

ADVERTISEMENT

Le 15 mai 2022, une vidéo postée par le sieur Assadoul Hamza Mountakha Fall sur Facebook montrait de jeunes filles malades allongées sur un lit d’hôpital le corps couvert à moitié d’un pagne. L’homme filmant ces enfants explique qu’ils auraient été victimes d’une intoxication alimentaire après avoir mangé des tuiles salées du supermarché Auchan.

Une alerte poussant la Direction du commerce intérieur (DCI) et le Service d'hygiène à réagir. Instruction a été donnée à la Division de la Consommation et de la Sécurité des Consommateurs de contrôler le produit incriminé, en effectuant des prélèvements et en isolant la totalité du stock dans tous les magasins, à titre conservatoire.

Il ressort des résultats des analyses microbiologiques effectuées et des résultats du Laboratoire national d'analyses et de contrôle (LANAC), selon un communiqué d’Auchan Retail Sénégal, que le produit ne présente aucun danger et qu’il est propre à la consommation. D’après la même source, "aucune bactérie ou molécule susceptible de causer une intoxication alimentaire n'a été retrouvée".

Auchan de prévenir que de telles accusations "infondées" et "hasardeuses" peuvent donner lieu à des poursuites judiciaires.

Pressions…

De son côté, l'auteur de la vidéo dénonce une tentative d'intimidation : "Depuis que j’ai publié la vidéo sur Auchan, à cause d’un produit ayant entrainé une intoxication alimentaire sur certains enfants dont j’ai la garde, je reçois une forte pression me demandant de supprimer la vidéo. Je prends l’opinion nationale à témoin de ce qui pourrait m’arriver […]", a-t-il posté sur son mur Facebook.

Il ajoute : "Nos enfants ont souffert à cause de ce produit et quand je suis parti rencontrer les responsables de Auchan, ils m’ont fait savoir qu’ils ne pouvaient pas retirer le produit sans preuves scientifiques."

À l'heure où nous rentrons ces lignes, la vidéo en question est toujours visible sur le réseau social en dépit du démenti d'Auchan.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

Comment notre prénom influence notre comportement

Comment notre prénom influence notre comportement

Evitez de prendre une douche tous les jours !

Evitez de prendre une douche tous les jours !

Deux Clasicos au calendrier en Copa del Rey

Deux Clasicos au calendrier en Copa del Rey

Après Trump, Biden complice du bourreau de la Palestine [Opinion du Contributeur]

Après Trump, Biden complice du bourreau de la Palestine [Opinion du Contributeur]

Keur Massar : une bande de 'braqueurs' de prostituées démantelée

Keur Massar : une bande de 'braqueurs' de prostituées démantelée

Présidentielle 2024 : Babacar Diop candidat déclaré des 'pauvres et de l'espoir'

Présidentielle 2024 : Babacar Diop candidat déclaré des 'pauvres et de l'espoir'

JO Paris 2024 : le CNOSS promet 387 millions FCFA pour préparer 18 athlètes sénégalais

JO Paris 2024 : le CNOSS promet 387 millions FCFA pour préparer 18 athlètes sénégalais

ADVERTISEMENT