Nouvelles révélations sur les munitions de guerre saisies...

Nous en savons un peu plus sur les munitions de guerre d’une valeur de plus 3 milliards Fcfa saisis au Port de Dakar.

La-douane-saisit-des-munitions-de-guerre

.

Le navire "Eolika" saisi au Port de Dakar avec des munitions de guerre appartient à Fast Marine Corp, une mystérieuse entreprise basée à Achames, en Grèce. Qu'en est-il des armes? Sur un des cartons en question, il est inscrit un nom « Fiocchi ». Pour ceux qui ne le savent pas, Fiocchi Munizioni est l’un des fabricants de munitions les plus anciens au monde. Créée en 1876 en Italie, cette entreprise est basée à Santa Barbara à Lecco. Il est le leader mondial dans le domaine des munitions de petit calibre. Fiocchi propose des munitions pour la chasse, le tir sportif mais aussi pour la sécurité publique et privée.

Armes-occasion.fr fait savoir que Fiocchi a fait un chiffre d’affaires de 180 millions d’euros (117 milliards FCFA) en 2017. Sur la même image, les munitions montrées sont des armes de type « 9mm Luger ». Elles sont d’habitude destinées à des armes de poing ou des pistolets mitrailleurs. Un second carton met en exergue un autre type de munition qui, analysée par notre expert, donne des «cartouches de guerre de calibre 5.56 mm ». Une troisième image exposée fait place à une plus grande caisse avec au moins une quinzaine de cartons à l’intérieur et deux piles de cartouches qui seraient des cartouches à blanc du même calibre que le précédent.

Pour le moment, rien n’a encore fuité sur la destination finale de ces munitions. Mais l’analyse du trajet du navire Eolika à travers des outils de suivi du trafic maritime a montré qu’il est arrivé au port de La Spezia, distant de la ville du fabricant de seulement 273 km. Le navire battant pavillon guyanais est parti de cette ville italienne le 2 décembre pour Las Palmas. Il est arrivé au Sénégal le 19 décembre et devait repartir le 28 décembre en Guyane où il était attendu le 28 janvier.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Sébikotane : deux jeunes meurent dans un accident de la circulation

Sébikotane : deux jeunes meurent dans un accident de la circulation

Redressement fiscal : les Impôts réclament 4 milliards aux Turcs de Summa

Redressement fiscal : les Impôts réclament 4 milliards aux Turcs de Summa

Le film de l'agression du prêtre François Diagne

Le film de l'agression du prêtre François Diagne

Papouasie-Nouvelle-Guinée: plus de 2 000 personnes ensevelies dans le glissement de terrain

Papouasie-Nouvelle-Guinée: plus de 2 000 personnes ensevelies dans le glissement de terrain

Attaque armée à Kédougou : plusieurs millions de francs CFA emportés, un jeune malmené

Attaque armée à Kédougou : plusieurs millions de francs CFA emportés, un jeune malmené

Sexe sur internet : un enfant sur huit dans le monde exposé ou exploité (étude)

Sexe sur internet : un enfant sur huit dans le monde exposé ou exploité (étude)

Deux Sénégalais morts en Espagne : le Secrétaire d'État annonce une enquête

Deux Sénégalais morts en Espagne : le Secrétaire d'État annonce une enquête

Union européenne : 30.000 visas accordés aux Sénégalais en 2023

Union européenne : 30.000 visas accordés aux Sénégalais en 2023

Jour de vérité pour Bah Diakhaté et l'imam Cheikh Tidiane Ndao

Jour de vérité pour Bah Diakhaté et l'imam Cheikh Tidiane Ndao

ADVERTISEMENT