Corruption : Pourquoi le Sénégal s’enlise dans la liste rouge ?

Le Forum civil dévoile les raisons pour lesquelles le Sénégal s’enfonce dans la zone rouge des pays corrompus.

Siège de l'OFNAC à Dakar

En dépit de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption 2020-2024 pour outiller l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), le Sénégal peine à éradiquer ce fléau. Pire, d’après l’indice de perception de la corruption publié en janvier dernier, le Sénégal s’enfonce dans la zone rouge avec une note de 43/100.

Manque de volonté de l’Ofnac

Pour justifier le classement du Sénégal dans la zone rouge de l’Ipc, Birahim Seck du Forum civil pointe du doigt le manque de volonté de l’Ofnac, notamment dans le contrôle des grands projets de l’Etat. Seck déplore: «On ne peut être dans un pays et que les Sénégalais ne connaissent pas les montants réels qui ont été dégagés pour la réalisation du Centre international Abdou Diouf et l’Ofnac, à notre connaissance, n’a rien fait. Idem pour le Pôle urbain de Diamniadio d’un montant de 20 milliards, la construction du stade du Sénégal et l’ensemble des projets qui sont construits à Diamniadio. Rien n’empêche l’Ofnac de mener une enquête sur le montage financier de l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio étant donné que l’entreprise concessionnaire n’a injecté que 61 milliards sur un coût de 380 milliards». Le coordonnateur du Forum civil qui invite l’Ofnac à être proactif sur les dossiers qui interpellent les Sénégalais, notamment lors des élections où de l’argent est distribué.

Marchés publics : 728 milliards de gré à gré en 2021

728 milliards 317 millions francs CFA de gré à gré contractés par le Sénégal en 2021, a révélé le coordonnateur du Forum civil. Et, parmi ces ententes directes, il y a des conventions de financement, des offres spontanées négociées. Mais aussi, des montants autorisés par l’Armp alors qu’elle n’est pas habilitée à le faire. En effet, rien qu’au premier trimestre de 2021, 474 milliards 540 millions francs CFA ont été passés par entente directe. Ce montant est descendu à 120 milliards 708 millions au second trimestre et 20,6 milliards au troisième trimestre; et 112 milliards 388 millions au quatrième trimestre.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Député sortant, Sonko va restituer véhicule de service et passeport diplomatique

Député sortant, Sonko va restituer véhicule de service et passeport diplomatique

Me Oumar Youm demande à Aminata Touré de restituer le mandat de député

Me Oumar Youm demande à Aminata Touré de restituer le mandat de député

Accusé de viol: Kaliphone Sall donne sa version des faits

Accusé de viol: Kaliphone Sall donne sa version des faits

Le Joola : 20 ans après, Macky Sall n’oublie pas la tragédie

Le Joola : 20 ans après, Macky Sall n’oublie pas la tragédie

Mlomp-Kassa: indignation générale contre les propos de Madiambal

Mlomp-Kassa: indignation générale contre les propos de Madiambal

Ousmane Sonko: Ce gouvernement ne réglera pas les problèmes des Sénégalais

Ousmane Sonko: "Ce gouvernement ne réglera pas les problèmes des Sénégalais"

Un responsable du PDS tué au Brésil

Un responsable du PDS tué au Brésil

Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : le clash des effets

Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : le clash des "effets"

Histoires de presse… [Opinion du Contributeur]

Histoires de presse… [Opinion du Contributeur]