Décès de Imam Ndao : l'hôpital Fann se lave à grande eau

Des substances auraient été injectées à Imam Ndao et le système sanitaire de Fann serait inféodé par les lobbies maçonniques.

Hopital-Fann,-un-buandier-faisait-des-perfusions-au-service-de-réanimation

Le centre hospitalier universitaire de Fann a réagi, suite au décès de l'imam Alioune Badara Ndao. À travers une note, la direction de l’hôpital précise d’emblée qu’Imam Ndao est "décédé à la réanimation au niveau du Service de chirurgie thoracique et cardiovasculaire".

La direction de l’hôpital d’ajouter : "Il (Imam Ndao) a été reçu le 26/08/2022 après référence par le Service de cardiologie de l'hôpital régional de Kaolack. Il a été pris en charge dans le respect des normes et protocoles admis en médecine, de son admission à son décès".

Pour rappel, Cheikh Oumar Diagne et l'activiste Karim Guèye alias Xrum Xaxx ont été arrêtés à la suite des propos qu'ils ont tenus sur les circonstances de la mort de l'imam qu'ils jugent douteuses. Tous les deux ont accusé le régime de Macky Sall d’avoir tué l’imam Ndao, décédé mardi des suites d’une maladie, une semaine après son hospitalisation à l’hôpital Fann.

Interrogé à cet effet, Abdou Karim Guèye a confirmé avoir tenu les propos en cause en indiquant n'avoir répété que les propos tenus par Imam Ndao sur Walf. "Je n'ai rien à dire sur les causes du décès de l'imam Ndao et n'ai aucun commentaire à faire sur les propos que j'ai tenus au cours de cette émission", a-t-il ajouté alors que les enquêteurs l'interrogeaient sur les substances qui auraient été injectées, selon lui, au défunt imam.

À propos du système sanitaire de Fann qui serait inféodé par les lobbies maçonniques, Abdou Karim Guèye a répondu : "Après l'annonce du décès de l'imam Ndao, je n'ai communiqué avec qui que ce soit. Je suis en deuil.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT