Des scandales à la peau dure… [Opinion du contributeur]

À quelques jours de 2022, si on n'ose plus brocarder la gestion ténébreuse du régime socialiste marquée par des choix hasardeux qui ont plongé les Sénégalais dans la misère.

Palais de la République (Dakar)

Si on n'ose plus s'en prendre aux "quarante ans du régime socialiste" pour rappeler le leitmotiv très audible avant 2000, c'est qu'il y a un véritable problème dans la manière de gérer notre cité. De 2000 à 2022, vingt deux ans de règne libéral, les pratiques dénoncées sous Senghor et sous Diouf sont là toujours visibles. Pire, elles se sont aggravées.

Avec le président Macky Sall, nous étions nombreux à croire que la rupture est enfin là et que la gouvernance "sobre et vertueuse" s'installera pour de bon. Presque dix ans après, les errements sous Abdoulaye Wade refusent de partir. Ils sont là dans tous les rouages de l’État, de la République blessée, martyrisée. Le scandale des 5 milliards de FCfa qui auraient été détournés au Trésor public par des fonctionnaires véreux, impitoyables et sans honte, n'est qu'une indication de la gabegie ambiante. Pas un jour, sans que la presse ne livre des informations relatives à des fautes de gestion, des sociétés publiques "braquées", des milliards et des milliards qui se volatilisent subitement. Au moment où la crise s'intensifie et que les difficultés s'amoncellent.

Si la Crei n'était pas "redynamisée" que pour Karim Wade et quelques lampions, si l'Ofnac n'était pas fragilisé, si les corps de contrôle n'étaient pas infantilisés, on n'aurait peut-être pas assisté à cette casse, cette dilapidation de nos ressources.

Hélas, c'est comme si on leur avait dit : sàcc léen ! Fecc léen ! Tëñex ! (Volez ! Dansez ! Chutez !)

Kilifeu est libre. En liberté provisoire précisément. Le rappeur-activiste était en prison à cause d'une sale affaire de trafic de passeports diplomatiques. Un coup dur pour son image de Kilifeu de la maison Keur Gui son groupe de rap mais aussi pour celle de Y en a marre, son mouvement qui traverse une mauvaise passe.

-------------

Pulse Contributors est une initiative visant à mettre en évidence diverses voix journalistiques. Les Contributeurs Pulse ne représentent pas la société Pulse et contribuent en leur nom propre.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Autoroute Dakar-Saint Louis : Ryad débloque 43 milliards Fcfa

Autoroute Dakar-Saint Louis : Ryad débloque 43 milliards Fcfa

Criminalité faunique : Des viandes de crocodile et de peaux de léopard saisis

Criminalité faunique : Des viandes de crocodile et de peaux de léopard saisis

Clash des effets: Brill signe son entrée avec Effect Ralgan

Clash des "effets": Brill signe son entrée avec "Effect Ralgan"

Guinée : Dadis Camara envoyé en prison

Guinée : Dadis Camara envoyé en prison

L'astuce naturel de l'ail pour dire adieu aux insectes

L'astuce naturel de l'ail pour dire adieu aux insectes

Iran vs Sénégal: Un match nul

Iran vs Sénégal: Un match nul

Match nul contre l'Iran : les Lions moins fringants !

Match nul contre l'Iran : les Lions moins fringants !

PDS : Karim Wade pour remplacer son père

PDS : Karim Wade pour remplacer son père

Ziguinchor: Le préfet interdit le kankourang

Ziguinchor: Le préfet interdit le kankourang