Disparition de 300 migrants sénégalais : 276 personnes retrouvées

Près de 300 migrants ont été disparus au large des côtes espagnoles. Au moins 276 personnes ont été retrouvées et sont actuellement au Maroc, rapporte le ministre sénégalais de l'Intérieur, Antoine Felix Diome

Migrants

300 personnes qui se trouvaient sur la pirogue étaient recherchée depuis 15 jours était partie de Kafountine en Casamance le 27 juin dernier pour se rendre en Espagne. Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Antoine Félix Diome, révèle que sur les 300 migrants dont on avait annoncé la disparition, 276 ont été retrouvés. Antoine Félix Diome était hier à Saint-Louis, pour rendre visite aux jeunes rescapés de la pirogue qui a chaviré hier à l’embouchure du fleuve Sénégal.

Par ailleurs, il informe que des dispositions ont été prises par le ministère des Affaires étrangères, avec le consul à Dakhla (Sahara occidental), pour le rapatriement des jeunes qui avaient quitté Kafountine. Il ne manque toutefois pas de préciser : "À ceux qui se sont empressés pour donner des informations sur les migrants qui auraient disparu entre l’Espagne et le Maroc, avant de donner quelque information que ce soit, il faut d’abord en avoir le cœur net. Ne nous empressons pas à donner des informations qui n’ont rien à voir avec la réalité."

86 migrants ont été secourus lundi après-midi 10 juillet 2023 au large de l’archipel des Canaries lors d’une opération menée par les secours maritimes espagnols. C’est le survol d’un avion de recherche des autorités espagnoles qui a permis de localiser la pirogue dans la matinée de ce lundi 10 juillet.

71 passagers dont 2 femmes interceptés par la Marine nationale

Mercredi 12 juillet 2023, aux environs de 23h, une pirogue de migrants irréguliers, a été arraisonnée à hauteur de l'embouchure du fleuve Sénégal, par la Marine nationale sénégalaise. Ils étaient au nombre de 71 passagers, dont 2 femmes. Ils ont été mis à la disposition de la Gendarmerie. L’opération a été conduite par la Base navale Nord.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT