Education : le BFEM sera réformé

Le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, a annoncé, jeudi à Matam, que son département est en train de finaliser une réforme extrêmement importante sur le Brevet de fin d’études moyennes (BFEM).

bfem

De Matam où il se trouve, le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, a annoncé que son département est en train de finaliser une réforme extrêmement importante sur le Brevet de fin d’études moyennes (BFEM). ’’Au niveau du ministère, on est en train de finaliser une réforme extrêmement importante sur le BFEM. Dès l’année prochaine, il y aura une autre méthode qui permettra d’écourter le nombre de jours d’évaluation et de prendre en compte les contrôles continus et ce qui a été fait durant l’année’’, a-t-il déclaré. M. Talla s’exprimait ainsi au terme d’une visite de trois centres d’examen dans les communes d’Ourossogui et Matam pour les besoins de l’examen du BFEM. ’’La deuxième réforme importante, c’est que nous sommes en train de revoir les curricula’’, a-t-il dit, repris par l’APS. Les programmes, a-t-il souligné, ’’devraient être adossés à une vision et répondre à un besoin’’, car ’’le Sénégal de demain se construit avec le capital humain, formé d’abord dans nos écoles’’. Ainsi, ’’nous allons revisiter donc nos programmes au niveau de l’histoire, au niveau de la culture mais, en s’appuyant surtout sur le numérique comme levier essentiel pour accompagner tout l’enseignement, que ça soit dans les sciences et techniques’’, a fait savoir le ministre. Revenant sur sa visite à Matam, Mamadou Talla a souligné que ’’c’est la première fois qu’un déplacement de supervision est organisé en dehors des régions de Dakar et Thiès’’. ’’Donc, c’est important également qu’on puisse faire le tour de l’intérieur du pays parce que nous avons une école de tous une école pour tous’’, a-t-il expliqué. A l’en croire, les examens du BFEM se déroulent dans de très bonnes conditions sur l’ensemble du territoire national. ’’Nous avons visité trois collèges et pour le moment, ça se passe très bien. Nous n’avons pas noté de problèmes et il y’a aussi la présence des élèves, celle des surveillants, présidents de jurys, la sécurité’’, a-t-il soutenu. ’’Et en dehors de Matam, ajoute-t-il, ’’ce qui est ressorti également au niveau national, dans les seize académies, les examens ont démarré dans d’excellentes conditions’’. Mamadou Talla a reconnu que ce ’’n’est pas évident d’organiser cet examen où il y a plus de 179000 candidats, 12000 surveillants’’. ’’Mais les dispositions prises jusqu’ici ont porté leurs fruits à tel enseigne que même la pluie n’a eu aucun impact sur le déroulement normal du processus’’, s’est-il réjoui. Il a par ailleurs magnifié les très bons résultats obtenus par les candidats du CFEE et du baccalauréat. ’’Nous avons noté au CFEE un bond très élevé en termes de résultats. Au niveau du baccalauréat, on est également à 80% des résultats qui sont sortis et, pour le moment, nous avons dépassé le nombre de mentions Très-bien de l’année dernière’’, a-t-il salué. Cela veut dire, selon lui, que ’’nous sommes dans une dynamique de réussite qui s’est installée au Sénégal depuis trois ans’’. A ce titre, il a assuré que son département veillera également à ce que cette ’’pédagogie de la réussite s’installe définitivement".

Alors que les résultats du Bac sont tombés, les 179 mille 522 candidats au Bfem ont débuté hier leurs épreuves. Ils sont répartis dans 1108 centres et 1239 jurys à travers tout le pays. Par rapport à l’année dernière, il y a une légère baisse d’élèves à la recherche de leur deuxième diplôme scolaire, car on est passé 190 mille 050 en 2021 à 179 mille 522 candidats dont 55,50% de files. Soit 99 mille 650 inscrits. Par ailleurs, selon la Direc­tion des examens et concours (Dexco), l’Académie de Thiès présente le plus grand nombre de candidats avec 30 mille 948 inscrits suivie de Pikine-Guédiawaye (26 563) et Dakar (16 426). Alors que Kédougou et Kaffrine, avec 1317 et 3 mille 328 élèves, sont les académies avec le plus faible effectif. Dans l’ensemble, les épreuves se sont bien déroulées sur toute l’étendue du territoire national.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

Centre de santé de Ngor : Toussaint Manga limogé de son poste de médecin-chef

344 détenus (politiques) déjà  libres, 272 libérés prochainement

344 détenus (politiques) déjà libres, 272 libérés prochainement

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Ouest Foire : 5 bébés morts retrouvés dans des ordures

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

ADVERTISEMENT