Elle recrutait des filles au Nigéria et les convoyait à Dakar pour se prostituer

Ometu A. NK. d'origine nigériane a comparu devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des faits de trafic de migrants et proxénétisme.

prostitution senegal

Ometu A. NK avait créé un réseau de proxénètes pour se faire de l'argent. Son modus operandi consistait à contacter des filles nigérianes en les faisant miroiter des opportunités de travail au Sénégal qui pouvait générer beaucoup d'argent.

Mieux, la prévenue promettait de leur trouver du travail de vendeur de boisson dans les restaurants huppés de Dakar. C'est ainsi qu'elle a fini par les convaincre. Une fois qu'elles auront foulé le pays, elle les obligeait à se prostituer moyennant une rémunération.

Dès que les filles débarquent à Dakar, elle leur coupe les ongles, les aisselles et les cheveux. Elle réclamait la somme de 2 millions aux filles pour leur libération.

Une des plaignantes a soutenu soutient qu'au moment d'arriver à Dakar, elle était enceinte, mais la proxénète l'a battue jusqu'à ce qu'elle perde son bébé. C'est ainsi qu'elle est partie se réfugier à Diamniadio, mais la prévenue l'a suivie jusque là-bas pour réclamer son argent. D'ailleurs, c'est ce jour-là qu'elle a été interpellée par les gendarmes.

Le délibéré sera rendu le 12 juillet prochain…

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT