Escroquerie : un avocat et un célèbre notaire au cœur d'une sombre affaire !

Dans son édition de ce lundi 27 novembre, Libération rapporte qu’un avocat et célèbre notaire sont au centre d’une sombre affaire d’escroquerie et d’abus de confiance. L’avocat est Me Mohamedou Malal Barry et le notaire, Me Aïssatou Guèye Diagne.

flux-illicites-argent-1024x576

Le premier fait l’objet d’une plainte pour abus de confiance et complicité d’escroquerie. La seconde est poursuivie, dans une procédure distincte, pour abus de confiance, faux et usage de faux et complicité d’escroquerie.

À l’origine de l’affaire, la vente d’un terrain de 1244 m2 situé aux Almadies (zone 13). La parcelle serait la propriété d’un certain Mansour Ndiaye, client de Me Mohamedou Malal Barry. L’acquéreur est un ressortissant guinéen nommé Alpha Amadou Diallo, auteur de la plainte contre l'avocat.

D’après libération, ce dernier a remis à Me Barry un chèque Ecobank de 27 millions de francs CFA représentant l'acompte sur le prix du terrain. «Le chèque a été remis à titre de dépôt ; il ne devait en aucun cas être retiré ni remis à Mansour Ndiaye tant que la vente n’a pas été formalisée devant notaire», précise le journal.

Le Guinéen dut déchanter. D’abord, en se rendant compte, selon Libération, «que Mansour Ndiaye a usé de faux, avec la complicité de son avocat (Me Barry) et celle de Me Aïssatou Guèye Diagne pour l’amener à se dessaisir de la somme de 772 500 000 francs CFA». Le journal renseigne que de ce montant détenu par le notaire, le propriétaire supposé du terrain a reçu 400 millions de francs CFA «sous prétexte d'accomplir des démarches administratives en vue de l’établissement du bail au nom de Amadou Alpha Diallo».

Le ressortissant guinéen n’était pas au bout de ses peines. Alors qu’il voulait récupérer son chèque de 27 millions de francs CFA, il constate, selon le quotidien d’information, que «Me Malal Barry avait retiré (l’argent) à son insu» et l’a «utilisé à des fins personnelles». Alpha Amadou Diallo exige le remboursement du montant prélevé sur son compte. L’avocat lui remet 8 millions de francs CFA, 5 millions par chèque et 3 millions en espèces après qu’un autre chèque de 5 millions est revenu impayé.

ADVERTISEMENT

Quand Me Barry a tardé à verser les 19 millions restants, le plaignant lui a servi une sommation interpellative valant mise en demeure. L’avocat prit l’engagement de solder la créance avec des versements mensuels de 5 millions de francs CFA à partir du 5 mars dernier. «Il n’a jamais respecté cet engagement», révèle Libération. Qui souffle que cette affaire à valu à Me Malal Barry d’être suspendu par l’Ordre des avocats, «à la demande du parquet général» et à la suite de la plainte de Alpha Amadou Diallo devant la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Souveraineté vaccinale : le plaidoyer de Diomaye devant l'Europe

Souveraineté vaccinale : le plaidoyer de Diomaye devant l'Europe

Euro 2024 : l'intelligence artificielle prédit le vainqueur

Euro 2024 : l'intelligence artificielle prédit le vainqueur

Conflits interethniques à Médina Gounass : Pourquoi Embalo ferme sa frontière

Conflits interethniques à Médina Gounass : Pourquoi Embalo ferme sa frontière

Ligue 1 sénégalaise : Sidath Sarr, nouvel entraineur de Teungueth FC

Ligue 1 sénégalaise : Sidath Sarr, nouvel entraineur de Teungueth FC

Perspectives économiques : la bonne nouvelle du FMI pour Diomaye et Sonko

Perspectives économiques : la bonne nouvelle du FMI pour Diomaye et Sonko

Jakartaman calciné : le film de l'arrestation du meurtrier et de ses complices

Jakartaman calciné : le film de l'arrestation du meurtrier et de ses complices

Escroquerie à Dakar : le parquet de Paris traque un célèbre influenceur français

Escroquerie à Dakar : le parquet de Paris traque un célèbre influenceur français

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

ADVERTISEMENT