Fille violentée sur une terrasse : une histoire de jalousie maladive

L'histoire de la jeune fille qui se faisait tabasser sur une terrasse à la Médina alimente les débats actuellement. Suite à la publication d'une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux et qui fait penser au viol, les réactions fusent de partout et les familles des protagonistes ont chacune donné leur version des faits.

Capture d'écran de la vidéo où on aperçoit un garçon agresser violemment une jeune fille sur une terrasse.

Une vidéo montrant une jeune fille violemment agressée par un garçon sur une terrasse a fait le tour du net. Il s'agirait d'une histoire d'amour entre deux adolescents qui a mal tourné. Les images ont été prises par une fille depuis son domicile.

Sur la vidéo, on voit clairement le jeune garçon asséner des coups de poings violents à une jeune fille au visage et sur le corps.

Les internautes réclament justice sur cette affaire et estiment que ce jeune garçon devrait être sévèrement corrigé.

D'ailleurs, l'ONG Jamra par le biais de son vice-président a fait une sortie après avoir visionné la vidéo. Mame Makhtar Guèye a révélé que l'affaire a été transmise au procureur et que ce dernier fera le nécessaire.

ADVERTISEMENT

Interrogé par Sénégal7.com, le père de Madiodio "l'agresseur" a déploré le comportement de son fils. D'après ses révélations, les deux adolescents étaient en couple et c'est juste une dispute entre jeune qui a mal tourné. " Il n'y a pas eu de viol dans cette affaire. Et l'intégralité de la vidéo n'a pas été postée", déclare t-il avant de s'excuser au nom de son fils.

Du côté de la jeune fille, sa maman a fait une sortie pour éclairer la lanterne des sénégalais. Tout comme le papa de Madiodio, la maman de la jeune fille a confirmé la relation amoureuse entre ces deux adolescents qui habitent le même quartier.

Dans son récit, elle explique que le garçon "s'est énervé contre sa fille juste parce que cette dernière n'a pas répondu à ses appels et il a vu sur le portable de la fille un autre numéro enregistré "my baby". Ce qui a provoqué sa colère et il a voulu la corriger.

Les poursuites judiciaires entamées contre l'agresseur de l'adolescente ont été suspendues par la famille de la victime après avoir reçu le rapport indiquant qu'il n'y a pas eu de viol et que la fille est toujours vierge.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT