Grève des transporteurs : le mot d’ordre largement boycotté

Tous les syndicats des transporteurs n'ont pas suivi le mot d'ordre de grève illimitée agité par leurs camarades.

Les transports à Dakar

Plusieurs syndicats de transporteurs ont décrété une grève illimitée pour protester contre les 22 mesures prises par le gouvernement après l’accident de Sikilo (Kaffrine), qui a fait 42 morts et 98 blessés. Mais le mouvement qui démarre ce mardi, n’a pas été suivi par tous les syndicats. En effet, neuf (9) d’entre eux regroupés au sein du Cadre unitaire des transporteurs routiers du Sénégal, ont décidé de ne pas partir en grève.

Pour justifier leur décision de boycotter cette grève qui doit être effective ce mardi 17 janvier, les responsables syndicaux concernés ont donné deux raisons. À savoir : le deuil qui frappe le pays avec l’accident de Sikilo et les concessions du gouvernement sur les 22 mesures adoptées. « Nous ne pouvons engager un bras de fer avec l’État alors que les Sénégalais sont en deuil. Nous pensons que cela est anormal », a déclaré El Hadji Ousseynou Karamba Goudiaby, le coordonnateur des syndicats sur les ondes de Walfadjri.

De son côté, le secrétaire général du Cadre unitaire des transporteurs routiers du Sénégal, Fallou Samb, a soutenu que même s’ils ont décidé de mettre en circulation leurs véhicules, ils craignent des représailles de la part des grévistes. Ainsi, M. Samb a lancé un appel à l’État. « Nous exigeons que l’État assure la sécurité de tous les services qui circuleront ce jour. Nous ne laisserons personne nus intimider. Ceux qui veulent aller en grève peuvent bien le faire, mais qu’ils laissent la liberté aux autres de circuler tranquillement », a-t-il martelé.

Lundi, c'est le syndicat nouveau des travailleurs de Dakar Dem Dikk (SNT3D) qui prenait ses distances par rapport au mot d’ordre de grève illimitée lancée par Gora Khouma et Alassane Ndoye. Dans la foulée, le secrétaire national général dudit syndicat, Masseck Ndiaye, assurait que DDD veillerait à la circulation des usagers par son réseau de transport urbain comme interurbain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Confection de fausses cartes grises : un ex-agent du Service des mines arrêté

Confection de fausses cartes grises : un ex-agent du Service des mines arrêté

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

ADVERTISEMENT