Grippe aviaire au Sénégal : 11.400 poulets abattus

Frappé par la grippe aviaire, le Sénégal, via son ministère de l'Elevage, a abattu 11.400 poulets.

Grippe aviaire

Depuis le 13 mars dernier, un foyer de grippe aviaire s'est déclaré au Sénégal. Notamment dans la zone de la grande côte laquelle concerne Dakar (Yoff, Ngor, Lac Rose) et Saint-Louis (le parc de la Langue de Barbarie).

Après Lac Rose, la Langue de Barbarie et l’Ile de Yoff où 1117 sujets ont été tués par la grippe aviaire, la ville de Potou , dans le département de Louga a pris le relais. Mais là-bas, il ne s’agit pas d’oiseaux, une ferme de volaille a été attaquée par ce virus très contagieux.

11400 poulets ont été décimés par les services du ministère de l’élevage, lesquels ont décidé de respecter le protocole édicté par l’Organisation mondiale de la santé animale. Au total 12517 têtes ont été touchées au Sénégal dans la période du 04 au 21 mars courant.

Un premier foyer s’est déclaré dans la zone de la grande côte et qui concernait Yoff, Ngor, Lac Rose et Saint-Louis (le parc de la Langue de Barbarie) au début du mois de mars et qui a emporté 637 sternes royales, sternes caugek, sternes caspiennes, mouettes à tête grise et cormorans au Parc national de la Langue de Barbarie à Saint-Louis.

A Louga, un ancien émigré, reconverti en éleveur de volaille Ass Diobé Sylla, n’a désormais que ses yeux pour pleurer. En cause, la grippe aviaire qui a décimé toute sa ferme.

ADVERTISEMENT

Joint par L'OBSERVATEUR, il déclare avoir perdu au total 1400 sujets répartis comme suit : 4600 poussins (âgés de 20 jours), 4200 pondeuses et 2600 poulets de chair, ainsi que plusieurs tablettes d’œuf. Les cadavres ont été ensevelis dans un trou aménagé à l’intérieur de la ferme. "Aujourd’hui, je suis complètement ruiné. J’ai perdu plus de 50 millions FCfa", a-t-il révélé.

Après avoir éliminé tous les sujets trouvés dans la ferme, le comité national a pris les devants en faisant des prélèvements sur le personnel qui travaillait sur les lieux infectés. Les analyses envoyées au centre Pasteur sont revenues hier négatives. Donc, plus de peur que de mal, le personnel ne présentait aucun signe de la maladie… »

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie à Dakar : le parquet de Paris traque un célèbre influenceur français

Escroquerie à Dakar : le parquet de Paris traque un célèbre influenceur français

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Conflits à Gounass : les origines d'une vieille rivalité

Conflits à Gounass : les origines d'une vieille rivalité

Medina Gounass : la Guinée-Bissau ferme partiellement sa frontière avec le Sénégal

Medina Gounass : la Guinée-Bissau ferme partiellement sa frontière avec le Sénégal

Le BRT heurte un Jakartaman

Le BRT heurte un Jakartaman

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Mutinerie à la prison du Camp pénal

Mutinerie à la prison du Camp pénal

ADVERTISEMENT