Kabirou Mbodje : 'J’ai été piégé'

Pour la première fois depuis sa mise en examen pour viols, le fondateur de Wari nous a accordé un entretien à Jeune Afrique.

Kabirou-Mbodj

Installé dans un coin du petit salon du Shangri-La, un palace parisien proche de son domicile du XVIe arrondissement, Kabirou Mbodje est visiblement très marqué. Mis en examen en France, il y a dix jours, pour un triple viol présumé, l’entrepreneur ne répond plus, au téléphone, qu’à ses proches et à ses avocats.

Après quelques jours de réflexion, il a accepté de raconter la soirée du 6 au 7 octobre où, pour lui, tout a basculé. Le début de l’entretien est tendu, rapport JA. Assis au milieu d’une banquette d’angle rouge, vêtu d’un pull ajusté au col zippé, chic mais décontracté, il a commandé un thé vert, « comme d’habitude ». Le Franco-Sénégalais se dit victime d’un complot. Accusé de triple viol, il conteste systématiquement le bien-fondé. Nerveux, il bute sur ses mots et dit se sentir piégé. « Cela pourrait arriver à n’importe qui », plaide-t-il.

« Ce complot me cause énormément de tort. J’espère que l’enquête le démontrera : je suis un homme honnête, sans histoire et qui ne fait du tort à personne. Je suis une victime », martèle-t-il.

L’histoire, le quotidien français Le Parisien en a déjà donné une version. Celle de trois agressions perpétrées au cours de la même nuit au domicile du Franco-Sénégalais. Kabirou Mbodje, 58 ans, admet avoir reçu chez lui trois des plaignantes : deux Marocaines, l’une âgée de 39 ans, l’autre d’une vingtaine d’années, ainsi qu’une Nigériane la vingtaine également.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix de Bambey !

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey !

ADVERTISEMENT