ADVERTISEMENT

Kiné Gaye a reçu 37 coups de couteau !

Les résultat de l'autopsie de la gérante d'un point de transfert d'argent tuée à Pikine sont tombés. Que d'effroi !

Kinée Gaye froidement tuée dans son lieu de travail

Terrible autopsie. Glaciale, elle a plongé les proches de Kiné Gaye, assassinée à Pikine Rue 10 dans son lieu de travail, plus loin dans l'effroi. Les médecins légistes ont livré leur expertise : 37 coups de couteau, de "multiples plaies pénétrantes thoraco-abdominales et au niveau des membres supérieurs et inférieurs, associées à de nombreuses lésions viscérales" et une "hémorragie interne et externe massive". La victime a été inhumée hier à Tivaouane.

ADVERTISEMENT

Les aveux du meurtrier présumé

Le sieur Khassimou Ba, suspecté d’avoir tué sa collègue Kiné Gaye, a reconnu les faits. "Je l’ai poignardée au pied, elle a crié. J’ai visé l’abdomen et j’ai continué jusqu’à ce qu’elle meure", a-t-il confié. Après l’avoir tuée, il a déposé l’argent chez lui, a changé ses habits et est revenu sur les lieux du crime se mêler à la foule. Ba est même tombé en transe devant les yeux ébahis des riverains.

Il a tué Kiné pour camoufler un vol

"Ma femme me mettait une pression terrible pour le baptême de notre premier enfant ce dimanche et il me fallait absolument trouver de l’argent. C’est ce moment que j’ai tout planifié", a-t-il confessé aux enquêteurs. À quatre reprises, Ba s’est rendu, couteau sous les habits, au niveau du point multiservices où travaillait la victime, guettant le bon moment pour tuer Kiné Gaye et voler un pactole de 3,5 millions FCFA pour financer son baptême. Il avait encaissé la somme auprès du responsable zone au nom de la défunte qui n’était pas au courant de rien. L’arme du crime et ses habits avec des tâches de sang ont été retrouvés dans son armoire ainsi que 1,9 millions Fcfa. Khassim Ba dit avoir confié le reste de l’argent à son épouse pour les "repas des invités, l’achat de Getzner…"

Récidive…

K. Ba, domicilié à Pikine, est récidiviste. Il avait déjà inventé une agression afin de voler cinq (5) millions FCFA à son ex employeur pour financer son mariage "royal". Il a été par la suite licencié suite à un détournement de deux (2) millions FCFA. Les faits remontent en 2021 Le mis en cause était employé dans l’agence Cofina située au point E et il travaillait dans le secteur de Cash Point Service CPS, une filiale de la structure.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Chelsea : Ziyech se rapproche du PSG

Chelsea : Ziyech se rapproche du PSG

Yerim Seck trainé en justice par le Cices

Yerim Seck trainé en justice par le Cices

Les dessous du télescopage entre Pape Diouf et Wally au Bara mundi

Les dessous du télescopage entre Pape Diouf et Wally au Bara mundi

PSG : la MNM, un trio qui pose question

PSG : la MNM, un trio qui pose question

Clap de fin dans l'affaire dite des '94 milliards'

Clap de fin dans l'affaire dite des '94 milliards'

Corruption : le Sénégal stagne dangereusement dans la zone rouge

Corruption : le Sénégal stagne dangereusement dans la zone rouge

Bonne gouvernance en Afrique : Un Sénégal à deux visages

Bonne gouvernance en Afrique : Un Sénégal à deux visages

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

ADVERTISEMENT