La Dic et la Bip aux trousses de Juan Branco

La DIC et la BIP ont été activées pour arrêter Juan Branco, avocat de Ousmane Sonko.

Police sénégal

L’avocat franco-espagnol, Juan Branco a débarqué hier dimanche, à la conférence de presse du pool d’avocats d’Ousmane Sonko, à l’hôtel le relai. Alors qu’il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international, lancé par le procureur de la République, le 14 juillet 2023.

Juan Branco a réussi à rentrer sur le territoire sénégalais sans être arrêté en passant par la Gambie. Il a pris part à la rencontre des avocats du leader du Pastef. Juan Branco a même défié le maître des poursuites, en soutenant : «Nous sommes venus ici à Dakar vous dire que nous n’avons pas peur», a déclaré l’avocat. Après son intervention, Juan Branco est reparti avec des gardes du corps, à bord d’un 4x4 de couloir noir. Ensuite, il s’est fondu dans la nature, comme par enchantement.

Selon les informations de L’Observateur, une traque est lancée contre l’avocat français. Une réunion de crise a eu lieu hier après-midi, au ministère de l’intérieur et son arrestation a été évoquée. La Division des Investigations Criminelles (Dic) de la Brigade d’Intervention de la Police (Bip) et d’autres corps de la police ont été activés pour les recherches. Des sources policières ont attesté qu’ils ont une piste

« Les gardes du corps avec qui il était font partie de la garde rapprochée d’Ousmane Sonko », souffle-t-on. D’ailleurs, des éléments de la Dic se sont rendus hier dans la soirée chez Ousmane Sonko où ils avaient repéré l’un des accompagnants de Juan Branco. Les policiers ont fouillé la maison de fond en comble. Ils ont trouvé sur les lieux Bentaleb Sow, un proche de Sonko. Les policiers ont procédé à son arrestation.

« Il est suspecté d’avoir organisé le voyage de l’avocat Juan Branco », ont renseigné nos sources. Lesquelles ont aussi attesté que le propriétaire de la voiture qui a servi à transporter Juan a été identifié. Pourtant, hier, jusqu’ à tard dans la soirée, Juan Branco n’a pas été interpellé. Juan Branco a été intercepté à l'Aéroport Blaise Diagne de Diass le 30 mars 2023 avant d’être refoulé. Il était venu défendre son client Ousmane Sonko dans le dossier qui l’opposait au ministre Mame Mbaye Niang.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT