La gendarmerie a contrôle 7 822 personnes et 2243 voitures

Le bilan des opérations de la gendarmerie parle de 7 822 personnes contrôlées, dont 675 interpellées. À cela s’ajoutent 2 243 véhicules contrôlés, dont 107 immobilisés, 2 459 motos contrôlées, dont 216 immobilisées.

Gendarmerie sénégalaise

Le Haut-Commandement de la gendarmerie a décidé d’intensifier la lutte contre l'insécurité sur l'étendue du territoire national. Dans la semaine du 24 février au 5 mars 2024, selon un communiqué de la Division de la communication (Divcom) de la gendarmerie nationale parvenu à notre rédaction, des opérations ont été menées à Dakar et à l'intérieur du pays (Thiès, Kaolack, Saint-Louis, Tambacounda et Ziguinchor). Elles ont permis, d’après la même source, aux unités déployées sur le terrain d'obtenir des résultats conséquents dans la préservation de la tranquillité et de la paix publiques.

Le bilan des opérations parle de 7 822 personnes contrôlées, dont 675 interpellées. À cela s’ajoutent 2 243 véhicules contrôlés, dont 107 immobilisés, 2 459 motos contrôlées, dont 216 immobilisées. Dans le cadre de ces opérations, les pandores ont visité 63 débits de boissons. Ce qui a permis de saisir deux bidons de vin blanc. Côté drogue, renseigne la même source, 18,5 kg de chanvre indien ont été saisis.

Les hommes en bleu ont aussi mis la main sur quatre charrettes à traction animale avec huit ânes, quatre troncs de bois caïlcédrat, un véhicule volé, cinq motopompes, 10 cartons d’huile moteur, des tricycles, 120 litres de carburant. Selon toujours le communiqué, une importante quantité de comprimés dopants a été saisie. Sans oublier les cinq machines de jeux de hasard qui ont été récupérés par les pandores.

À Kédougou, cinq sites d'orpaillage clandestins ont été démantelés, un lot de matériels destinés à l'exploitation de mines artisanales a été saisi. Trois personnes, précise la note de la Divcom, ont été arrêtées et déférées au parquet de Kédougou. Après leur face-à-face avec le maitre des poursuites, elles ont été placées sous mandat de dépôt, car ayant été impliquées dans des vols à main armée.

Les amendes forfaitaires perçues durant ces différentes opérations au niveau national s’élèvent à 4 322 000 F CFA. Le document renseigne que les opérations se poursuivent.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT