Le film de l’accident qui a ôté la vie à 24 personnes

L'Observateur rejoue, dans sa parution de ce jeudi , le film de l'accident survenu ce mercredi 27 juillet à Louga, et qui a fait 24 morts et plus d’une cinquantaine de blessés.

Accident à Louga

Il est 7 heures du matin. Le bus quitte le village Thioubabel–Lao dans le département de Podor à destination de Dakar. Selon les premiers éléments de l’enquête, le chauffeur Modou Sall qui avait l’habitude de faire ce trajet, à bord de son bus, a pris départ dans l’après-midi du mardi. Après avoir parcouru plusieurs kilomètres sans difficultés majeures, le jeune conducteur est arrivé à la ville de Richard-Toll aux environs de minuit.

Ne voulant pas violer les mesures interdisant la circulation des véhicules de transport en commun, prises par le gouvernement après le terrible accident de Sikilo, il décide de passer la nuit dans ladite ville. Les passagers en ont profité pour se dégourdir les jambes ou bien pour aller acheter de quoi manger dans les restaurants de la place. Le chauffeur a aménagé un espace au siège avant du bus où il a dormi inconfortablement.

A 5 heures du matin, le réveil de son téléphone portable a sonné et automatiquement il s’est réveillé. Quelques minutes plus tard, il a démarré en trombe en prenant toujours la route nationale 2. Arrivé à Ross Béthio, il a pris ses derniers clients. Le véhicule avait à son bord 76 passagers (il était en surnombre).

D’ailleurs, il avait refusé de prendre 7 voyageurs qui voulaient se rendre à Rufisque. Se frottant déjà les mains dans la mesure où toutes les places assises ont été occupées, le jeune chauffeur avait désormais les coudées franches pour poursuivre tranquillement sa route. Roulant à grande vitesse, il a marqué une courte pause à Saint-Louis pour que les passagers puissent accomplir la prière du matin avant de poursuivre le trajet vers Louga.

A peine, a-t-il parcouru une trentaine de kilomètres qu’une fine pluie a commencé à tomber du ciel avant de devenir plus intense. La route goudronnée complètement arrosée est devenue glissante. Le chauffeur qui n’avait pas certainement pris en compte cette anomalie, venait de dépasser la ville de Gueun Sarr.

ADVERTISEMENT

Roulant toujours à grande vitesse, il a été subitement surpris par un mouvement brusque de son véhicule qui a commencé à se déporter sur la gauche. D’un geste rapide, il a désespérément donné un coup de volant dans le but de reprendre sa voie. Malheureusement pour lui, il a perdu le contrôle du volant. Du coup, le véhicule bondé de passagers et de bagages a dérapé avant de faire des tonneaux pour ensuite se renverser, les quatre roues en l’air.

Le véhicule sera réduit en un tas de ferraille à cause de la violence du choc. Informés, les éléments de la 52e compagnie d’incendie et de secours de Louga se sont rendus sur les lieux du drame. 24 morts ont été dénombrés, 52 blessés dont 41 dans un état grave ont été enregistrés. Neuf (9) passagers s’en sont sortis avec des blessures légères.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT