Le livreur retire 1,8 million FCFA pour sa patronne, joue au parifoot et perd tout

À cause de son amour pour les jeux de hasard, Elimane Diouf s’est octroyé un billet pour la citadelle du silence.

Les livreurs urbains

La relation entre Diey Maty Diagne et Elimane Diouf ne sera plus la même. Les deux personnes, qui nouaient une relation amicale laquelle s’est transformée en fraternité, ne se au fil du temps supportent plus, à cause de l’attitude de Elimane Diouf. Adepte aux de hasard, il a laissé son hobby prendre le dessus sur sa relation amicale avec Diey Maty.

Cette dernière, gérante d’un point Wave, faisait toujours appel à Elimane, livreur de son état pour toutes ses courses. Même celles liées à son travail. De ce fait elle envoyait celui-ci retirer de fortes sommes d’argent chez son fournisseur à maintes reprises. Mais la dernière fois lui a causé tous ses ennuis.

D’après elle, ce jour-là, elle a donné son code à Elimane. Après une longue attente, elle l’a appelé, mais il lui a fait croire qu’il avait fait un détour et qu’il allait la rejoindre rapidement. Que nenni. Après avoir misé avec l’argent de la dame, il a remis le téléphone au nommé Khalifa. Sachant que les carottes sont cuites pour lui, il s’est d’abord réfugié à Linguère avant d’aller en Gambie.

C’est à son retour qu’il a été arrêté. Jugé hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, il a contesté les faits. D’après lui, c’est Maty Diagne qui lui a demandé de jouer pour elle. A l’en croire, c’est elle-même qui a validé le code pour pouvoir entamer le jeu. "Elle a misé à quatre reprises pour un montant de 450 mille francs CFA. On a perdu. J’ai pris la fuite, car elle a menacé de déposer plainte contre moi"

Convaincu de la mauvaise foi du prévenu, l’avocat de la partie civile a sollicité qu’il soit maintenu dans les liens de la détention. Il a réclamé la somme de 3 millions 500 mille francs CFA en guise de dédommagement. La robe noire a demandé l’exécution provisoire et que la contrainte par corps soit fixée au maximum.

ADVERTISEMENT

Après lui, la représentante du ministère public a requis six mois d’emprisonnement ferme contre Elimane Diouf. L’avocat de la défense a quant à lui sollicité une application extrêmement bienveillante de la loi pour son client qui est un délinquant primaire.

Au terme des plaidoiries, le tribunal a reconnu Elimane Diouf coupable du délit d’abus de confiance. Il a écopé d’une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT