Les députés Sall et Biaye à la barre aujourd'hui

Jour de vérité pour les députés Biaye et Sall, présumés trafiquants de passeports diplomatiques.

Un passeport diplomatique sénégalais

...

Boubacar Biaye et Mamadou Sall cité dans l’affaire du trafic présumé de passeports diplomatiques seront édifiés sur le sort aujourd’hui mardi 21 décembre. En effet, ils seront jugés aujourd’hui entendus aujourd’hui par le juge d’instruction du 2e cabinet. Ils avaient reçu leur notification de mandat de comparution.

L’audition très attendue devra nous dire si oui ou non ils sont impliqués. Et éventuellement, si d’autres députés le sont ou pas. Leurs immunités parlementaires étant levées, ils comparaissent libres mais comme n’importe quel autre citoyen. Depuis la levée d’immunité parlementaire de ces deux présumés « faussaires », le 9 novembre dernier, ces deux parlementaires n’ont pas encore convoqués et entendus, ni par la Police encore moins la Gendarmerie.

Pour rappel, l’Assemblée nationale du Sénégal avait levé, le 9 novembre 2021 lors d’une plénière, l’immunité parlementaire des députés Boubacar Biaye et El Hadj Mamadou Sall.

La procédure avait été lancée le 22 octobre 2021 avec la mise en place par le parlement d’une commission ad hoc suite à une saisine du ministre de la Justice et garde des Sceaux aux fins de levée de l’immunité parlementaire des deux députés membres de la mouvance présidentielle.

ADVERTISEMENT

Quatre-vingt-trois (83) députés ont voté pour la levée de l’immunité parlementaire et trois (3) autres se sont abstenus lors du vote durant cette plénière portant uniquement sur l’examen des conclusions de la commission ad hoc.

Dans cette affaire de trafic de faux passeports diplomatiques, l’enquête lancée en début septembre avait permis l’arrestation d’El Hadj Djadji Condé, considéré comme le cerveau du réseau. Condé a été par la suite placé sous mandat de dépôt le 13 septembre. Et ses présumés complices laissés libres comme l'air.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT