Les équipements de la Sonatel incendiés

Après l'incendie d’équipements de la Sonatel, le ministre des Télécoms s'est fendu d'une note pour parler « d’acte terroriste ». Me Moussa Bocar Thiam et appelle les opérateurs à la vigilance.

Equipements de la Sonatel incendiés

Le Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l'Economie numérique condamne "fermement" l'acte "terroriste par incendie criminel" perpétré samedi 9 août 2023 dans la commune de Grand Dakar sur des équipements techniques de la Sonatel entrainant d'importants dégâts matériels. Moussa Bocar Thiam assure que les auteurs "seront interpellés et sévèrement réprimés conformément à la loi".

Toutefois, il invite les opérateurs de télécommunication à renforcer leur dispositif de veille pour la sécurisation de leurs installations techniques. "Cet acte barbare, intervenant après l'attaque d'un bus de transport à Yarakh ayant causé deux décès, est d'une extrême gravité puisqu'il vise à installer le désordre et la panique au Sénégal tout en affectant les services de base fournis aux populations", déclare le ministre dans un communiqué.

Moussa Bocar Thiam condamne fermement "ces actes terroristes dont les auteurs, activement recherchés, seront interpellés et sévèrement réprimés conformément à la loi". A l'occasion, il rassure que l''Etat a déployé sur le territoire national tous les moyens nécessaires pour garantir la sécurité des personnes et des biens.

Me Thiam appelle la population sénégalaise "à la vigilance, à l'alerte et à la dénonciation auprès des autorités de tout comportement délictuel ou criminel suspect". Il invite les "opérateurs de télécommunication à renforcer leur dispositif de veille pour la sécurisation de leurs installations techniques".

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT