Magal de Porokhane : 600 GMI et 500 gendarmes déployés

Au total, 1 100 éléments des Forces de défense et de sécurité seront déployés pour les besoins du Magal de Porokhane prévu le 2 février 2022.*

Magal de Porokhane

Le Magal de Porokhane 2022 célébré annuellement est un grand jour pour la communauté musulmane particulièrement la communauté mouride. Il draine des milliers de disciples venus de divers horizons aussi bien dans les 14 régions du Sénégal, que des pays de la sous région (Mali, Guinée, Gambie et Mauritanie etc.) et des autres continents.

Pour la sécurisation du Magal de Porokhane, le gouverneur de la région de Kaolack, Ousmane Kane a indiqué devant le Comité d’organisation du Magal de Porokhane que le groupement mobile d’intervention (GMI) prévoit de mobiliser 600 éléments.

La gendarmerie va mobiliser 500 agents, ainsi que toute la logistique appropriée. Il a précisé que le déploiement des éléments de la gendarmerie est prévu à partir du 26 janvier. Pour les éléments du Groupement mobile d’intervention (GMI) de la Police nationale, ce déploiement se fera à partir du 30 ou 31 janvier.

Pour ce qui est du dispositif sanitaire, a-t-il indiqué, la dotation en médicaments est passée, cette année, en valeur de 12 à 15 millions de francs CFA. Il est aussi prévu, dans ce volet sanitaire, l’installation de 25 postes médicaux avancés (PMA) et trois structures de référencement qui vont impliquer le Centre hospitalier régional El Hadji Ibrahima Niass de Kaolack, le Samu régional etle Centre de santé deNioro du Rip.

Ce dispositif vient s’ajouter à la mobilisation de 200 personnels de santé dont 135 agents, a-t-il encore souligné, en présence du président du comité d’organisation du Magal de Porokhane, Serigne Bassirou Mbacké.

ADVERTISEMENT

Le Magal de Porokhane symbolise la détermination de Sayyidatunâ Mariama Bousso plus connue sous le nom de Soxna Diarra BOUSSO surnommée Jâratul Lâhi (la voisine de DIEU). Sokhna Diarra, femme vertueuse dotée d’une forte personnalité n’a vécu que 33 ans dans ce bas-monde. Une vie courte, mais qui est pleine d’enseignements, de miracles, de soumission et de sacrifice pour le bonheur d’une communauté toute entière.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

ADVERTISEMENT